Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 07:00

L'expérimentation de bandes de prévention de chantier est autorisée pour une durée maximale de deux ans sur les sections des autoroutes A 1, A 22, A 23, A 25, A 27 et des routes RN 41, RN 227, RN 356 situées dans le département du Nord et gérées par le district de Lille de la direction interdépartementale des routes Nord.

Elle consiste en la mise en place de bandes de prévention de chantier associées aux flèches lumineuses de rabattement.

La signalisation expérimentale est composée de bandes en polyuréthane, de couleur orange, d'une longueur de 2 m, d'une largeur à la base de 23 cm, d'une hauteur de 3 cm et d'un poids de 20 kg.


Les bandes sont équipées de déflecteurs afin d'améliorer leur vision de nuit et par temps de pluie. Le dispositif est installé 150 mètres avant chacune des deux flèches lumineuses de rabattement lors de chantiers fixes imposant la neutralisation de la voie située la plus à droite d'une route à chaussées séparées. Les trois bandes sont posées de manière décalée afin que le dispositif ainsi constitué occupe la largeur d'une voie. Les trois bandes sont espacées les unes par rapport aux autres de 13 mètres.

Bientôt sur toutes les routes françaises ?

Expérimentation de bandes de prévention chantier (Sécurité des voies)

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans actusecu
commenter cet article

commentaires