Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 07:53

Le titre professionnel d'agent(e) de sûreté et de sécurité privée (Titre du ministre du travail) a été créé le 14 février 2005 par arrêté (JORF n°50 du 1 mars 2005).

Et contrairement à ce qu'affirment certains site, ce titre a depuis sa création imposé l'obtention du SSIAP 1 (à l'époque l'ERP 1) ... et l'obligation d'assurer l'accueil, la surveillance et le bon usage d'un lieu, en garantissant une relation de service qualitéDonc ce n'est pas "nouveau", c'est comme cela depuis pratiquement 10 ans !

Dans l'Arrêté du 5 septembre 2014 ( JORF n°0214 du 16 septembre 2014 ), il est simplement indiqué que ce titre est "renouvelé" à compter du 1er mars 2015 pour une durée de 5 ans et que quelques modifications "non majeures" sont apportées à la structure de ce titre... sauf concernant l'autorisation préalable !

 

L'autorisation préalable à l'entrée en formation: précision suite à cet arrêté du 5 septembre 2014

 

AVANT le 5 septembre 2014:

Les candidats à ce titre devaient:

- Les candidats inscrits au titre de la formation professionnelle continue : devaient détenir à l'entrée en formation une autorisation préalable (comme pour tout le monde)

- -Les candidats souhaitant faire valider les acquis de leur expérience: Devaient "juste" présenter une situation compatible avec l'article 6 de la loi n° 83-629 susvisée (Maintenant l'article L612-20 du CSI)  = donc dans ce cas pas besoin d'autorisation "préalable".

 

MAINTENANT, à partir du 5 septembre 2014:

Les candidats à ce titre:

- doivent satisfaire aux conditions fixées par le décret n° 2009-137 du 9 février 2009 susvisé = Donc on leur impose, quelque soit le cas (formation continue ou VAE), l'obtention d'une autorisation préalable ou provisoire.

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Formation
commenter cet article

commentaires

Davric 16/09/2014 10:56

A noter que, comme pour le CAP, ce titre du ministère du travail est inscrit au RNCP avec une équivalence de Niveau V.
Avantage non négligeable pour qui souhaiterait par la suite passer un concours administratif de catégorie C....
La VAE est accessible à tout agent de plus de 3 ans d'expérience et titulaire du SSIAP (pas forcément depuis 3 ans d'ailleurs)...