Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 09:25

L'apparition le 14 octobre 2014 d'un drone au-dessus d'un terrain de football lors d'un match de qualification pour l'Euro-2016 entre la Serbie et l'Albanie a entraîné la fin définitive de la rencontre. L'engin portait un drapeau avec une carte de la « Grande Albanie », un projet nationaliste dont le but est de réunir au sein d'un même État les communautés albanaises d'Albanie, du Kosovo, du Monténégro, de Macédoine, de la Grèce et du sud de la Serbie. Une bousculade généralisée a éclaté quand le joueur serbe Aleksandar Mitrovic a essayé d'attraper le drapeau.

Et si lors de l'Euro 2016 ou même dans de grand rassemblement, le drone, qui passe "outre" les barrières de palpation des stadiers ou d'un service d'ordre ... était porteur d'un engin explosif ? Ou d'une souche d'Ebola ou autre joyeuseté bactériologique ? Qui exploserait au-dessus d'une tribune ... Outre l'effet direct de l'engin explosif suivrait un énorme mouvement de panique dans toutes les autres tribunes, les spectateurs craignant que d'autres drones "kamikaze" ne viennent se faire exploser au-dessus d'eux ...

Et souvenez-vous de "l'expérience" que la chancelière Allemande à faite lors d'un meeting.

Malgré la présence de gardes du corps et de tireurs d'élite, un "simple drone" a réussi à se poser juste devant la chancelière sur la tribune !

Et son service de sécurité a été tellement "surpris", que ses membres ont mis un certains temps à réagir ... en ne prenant AUCUNE disposition de sécurité particulière.

Créer une "spécialisation" de "défense anti-drone" de l'espace aérien d'un grand rassemblement ?

Pourrait-on voir des entreprises de sécurité privée se spécialiser dans ce domaine ? Qui patrouillerait dans le "ciel" avec des drones "tueurs" de drones-terroristes ? Ou disposerait d'un puissant outil qui, dans un temps limité, avec une diffusion d'un "brouillage" précis et dirigé, neutraliserait toutes ondes radio/wifi, et qui ferait "tomber" au sol immédiatement un éventuel drone-terroriste intrus ?

Doit-on attendre un attentat via ce vecteur pour commencer à réfléchir sur les "contres-mesures" utilisables contre un drone-terroriste ?

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans actusecu
commenter cet article

commentaires

chassot 16/10/2014 13:40

Il existe déjà des systèmes de brouillage..la grande majorité des drones utilisent la même fréquence pour leurs pilotages. Il est donc possible d'interdire un drone "civil" de penetrer dans une zone definie. C'est déjà le cas dans certains pays aux abords des centres prisons afin de lutter contre l'approvisionnement de carte sim, drogue..ou plus dangereux d'armes.