Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 13:47

Pour ce député, la sécurité des personnes et des biens dans les entreprises "privées" devrais être régalienne. Comme celles-ci sont obligés de faire appel à la sécurité privée, ce député considère qu'il serais "normale" de défiscaliser une partie des sommes payer par le client pour assurer le gardiennage de son établissement.

En attente d'une réponse du ministère de l'économie

Texte de la question

M. Gilles Bourdouleix appelle l'attention de M. le ministre des finances et des comptes publics sur l'éventualité de défiscaliser les frais supportés par les entreprises pour assurer la surveillance des locaux professionnels.

Aujourd'hui, de plus en plus d'entreprises font appel à des professionnels en prévention et en protection afin de sécuriser leurs habitats et locaux professionnels. Dans certaines zones dites sensibles, c'est même devenu une nécessité en raison des actes de vandalisme qui y sont perpétrés. Le nombre de sociétés qui s'exercent dans le marché de la sécurité ne cesse de se multiplier et celles-ci accordent ainsi des protections payantes à divers types d'établissements et de résidences publiques et privées.

Ces prestations viennent cependant grever le budget des entreprises, souvent déjà limité et accentuent ainsi leur fragilité financière. Nombreux sont les entrepreneurs qui s'en inquiètent.

Ces entreprises de gardiennage viennent se substituer à la mission régalienne de l'État qui est notamment d'assurer la sécurité des biens et des personnes. Il lui demande s'il envisage la possibilité de défiscaliser une partie des sommes allouées aux sociétés de gardiennage par les entreprises.

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans actusecu
commenter cet article

commentaires

L'inconnu 08/11/2014 23:34

Bonsoir,

Espace public: Sécurité publique
Espace privée: Sécurité privée

Où se trouve la responsabilité "régalienne" (pouvoir public) sur l'espace privée?

Cordialement,

chris 07/11/2014 09:22

Bjr,
Une baisse de TVA...qui sera refusée vu que l'Europe ne le permettra pas...comme par hasard l'Europe permet d'augmenter les impôts mais pas de les baisser.
Pour tout politocard maniant la langue de bois, l'Europe est le prétexte "joker".
@+

CHAVEZ 06/11/2014 16:32

Bonjour, cette défiscalisation est somme toute une bonne idée pour promouvoir et permettre le développement des sociétés de sécurité privées, mais dans quelle 'cagnotte' ces aides vont-elles êtres prélevées ?
Comme ce projet de loi de crédit d'impôt pour les particuliers s'équipant de systèmes d'alarme anti-intrusion avec ou sans télésurveillance. Partant du principe que s'équiper avec un système d'alarme anti-intrusion est une aide à la lutte contre la délinquance, une aide donnée aux Forces de l'Ordre, mais qui financera ces crédits ?
Quel organisme contrôlera des éventuels abus dans les prix appliqués ?
Bonne idée, mais à traiter avec beaucoup de précautions je pense.

ChrisBelm1 06/11/2014 15:54

là c'est une bonne proposition pour un début réelle de reconnaissance des professions de la sécurité, et sûreté