Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 09:58

Ce contrôle "surprise" n'était pas le bienvenu ... le préfet à donc tout annulé ...

**************************************************************

***************************************************************

Un contrôle des agents de sécurité déployés autour du stade Mauroy à Villeneuve-d’Ascq a tourné court vendredi. Selon nos confrères du Canard Enchaîné, dans l’édition parue ce mercredi matin, ordre a été donné par la préfecture de mettre un terme à l’opération qui venait juste de commencer. Officiellement, parce qu’elle provoquait « un embouteillage sur l’autoroute ».

Cette opération a été programmée dès septembre par le Comité opérationnel départemental antifraude (CODAF). Elle visait les agents de sécurité du stade Pierre-Mauroy et des parkings autour de l’équipement. Une centaine d’agents de sécurité, travaillant pour cinq sociétés, ont été mobilisés pour les trois jours de la Coupe Davis.

Le CNAPS ne peut pas intervenir dans le stade sans autorisation des exploitants. C’est peu après la rencontre entre le représentant de cet organisme, accompagné d’un agent de l’URSSAF, et d’un représentant du stade, que l’ordre est tombé de tout arrêter. Bizarre puisque le CODAF, à l’origine de l’opération est coprésidé par le procureur de la République… et le préfet.

La décision passe mal

Hier, la préfecture confirmait que le préfet et le procureur « ont souhaité décaler le contrôle programmé le vendredi 21 novembre compte tenu des risques de trouble à l’ordre public liés à l’afflux des spectateurs à l’entrée des parkings et aux embouteillages sur l’autoroute juste avant le match. » Une situation peu visible sur le terrain.

Cette décision passe mal à l’inspection du travail : « Ça a chamboulé tout le monde, révèle Nabila Suing, délégué CGT. C’est complètement contradictoire avec les directives gouvernementales sur le travail clandestin ! »

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans actusecu cnaps
commenter cet article

commentaires

x 28/11/2014 15:33

Ah, oui, une centaine d'agents de sécurité..........Ils sont loin du compte, plusieurs centaine s serai plus exact.

x 29/11/2014 09:41

Le contrôle est arrivé en ouverture de porte. Les agents extérieurs ( parking, filtrage ...) ont été contrôlés. Le préfet via l'organisateur demandait simplement un décalage du contrôle de une à deux heures pour laisser le temps de l'absorption des spectateurs.
Les sociétés intervenantes ont déjà subi le contrôle sur différents concert ou match de foot (le dernier remontant en septembre).
Bref, je suis pour le contrôle. Certaine société font du volume sans respecter les obligations légales mais la priorité est la bonne gestion de l'événement.

x 28/11/2014 15:31

Pour avoir encadré l'événement, un contrôle sur une ouverture public aurait encore mis une fois en danger le flux d'entrée. Le CNAPS oublie ou ne sait pas qu'en cas de problème la responsabilité de l'organisateur , des prestataires est engagée. Leur contrôle est toujours inadéquate avec les contraintes des flux d'entrée quand il serai si simple d'attendre le lancement du match, de l'événement pour exercer leur vérification mais il louperait le spectacle alors.......

Y 28/11/2014 18:09

Tout à fait ce que vous mentionnez, je le mentionne aussi pour avoir une multitude de témoignage dans ce sens.
J'ai pas de bol , ils sont jamais tombé encore sur moi en tant que chargé de sécurité sur un événement, car oui j'ai un droit de regard sur le flux d'entrée et les conditions de sécurité des spectateurs quand les agents sont accaparés par un contrôle qui tourne parfois au ridicule.
A noter qu'en Bretagne ce type de contrôle s'est raréfié cette année 2014.(ils ont déjà bien tourné)
Mais comptez sur moi pour faire comprendre certains de mes points de vue si le contrôle nuit à la sécurité du public....
Enfin si ils ont été rappelés est ce uniquement du fait des bouchons causés?
Permettez moi d'avoir un doute sur ce sujet.
Ce contrôle a t'il été bien préparé?.
Il s'agit tout de même de la coupe davis!
Imaginons un contrôle d'agent lors du championnat d'europe de foot?
Impossible.
Deux poids , deux mesures.
Je pense tout simplement que la ou les sociétés qui ne jouent pas le jeu n'était sûrement pas présentent à l'encadrement de la coupe davis...
Il faut tout de même avouer que même si les contrôles en événementiel ont été souvent mal fait, ils ont établis une certaines craintes chez les employeurs peu scrupuleux.

Que peu t'on dire aussi du client la dessus?!
Je serais trés curieux de l'apprendre, on veux un service , mais je suppose que çà tire a tout les étages côtés pognon!
Bref complexe!

fpacs 27/11/2014 10:48

Bien a tombé, le temps de remettre de l ordre et faire croire que la secu est top mdr !!!!!

chris 27/11/2014 10:22

Bjr,
Je suis MDR pour le Cnaps!
Bien fait pour ces gens qui ont et prennent la grosse tête!
@+

Y 27/11/2014 10:17

Ah qu est ce que je rigole avec l incompétence face à l événementiel! Je dénonce aussi l attitude du cnaps qui met en danger le flux et la sécurité du public dans ce même cadre. C est trop compliqué de se rapprocher de ses sociétés en amont? Surtout quand on vois la qualité des contrôles par des contrôleurs n y connaissant que dalle en événementiel et en cochant bêtement les cases des torchons qui leurs servent de base administrative! Bref rien de nouveau de ce côté là. Heureusement de nombreux patrons se sont énormément professionnaliés....