Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 10:44

Le 11 juin 2013 avait été lancés les travaux relatifs à la mise en place d’un Observatoire statistique des atteintes physiques et verbales à l’égard des agents privés de sécurité, sous l’égide du Préfet Jean-Louis Blanchou, en charge de la sécurité privée au ministère de l’Intérieur (voir mon article CLIQUEZ ICI).

C'était Monsieur Paulin qui était en charge de cela au sein de la DISP (puis de la DCS) ... mais il a depuis intégré le CNAPS ... et donc cet "observatoire" est en léthargie forcé ... par manque de personnel.

Donc le portail sur l'Observatoire des atteintes physiques et verbales à l'encontre des agents privés de sécurité existe bien "virtuellement" au sein de la DCS ... mais plus personne ne s'en occupe !!

Pour preuve, les derniers rapports dates de 2011 et 2012 ... http://www.interieur.gouv.fr/Le-ministere/Organisation/Delegation-aux-cooperations-de-securite/Portail-sur-l-Observatoire-des-atteintes-physiques-et-verbales-a-l-encontre-des-agents-prives-de-securite

 

Pourquoi cet "observatoire" est-il important pour notre profession ?

Car cela pourrais démontrer les réels risques auxquels les agents de sécurité sont confrontés chaque jours ...

Et en fonction des lieux ou de circonstances particulières,le législateur pourrait imposés par exemple une protection aux agents (je pense aux portiers !) ou un nombre minimum d'agent pour faire face aux violences (dans les centres commerciaux par exemple)...

Mais sans remontés d'informations fiables ... aucunes véritable analyse et étude sur les agressions contre les agents de sécurité ...

 

Appel à la DCS: Quand cet observatoire sortira de sa léthargie ? cet observatoire est l'un des éléments majeur pour la poursuite de la mutation de notre profession ... ou alors transferé cette "compétence" au CNAPS qui à peut-être plus de légitimité  ?

Au plus près des professionnels via les délégations,le CNAPS est en communication régulières avec les agents et chefs d'entreprises ... pourquoi ne pas créer un "portail" de signalement sur le site du CNAPS ? via leur "téléservice" ? toutes personnes ayant une carte professionnelle valide ou un agrément dirigeant pourrait déclarer une agression via un téléservice du cnaps, avec pourquoi pas l'envoi d'un contrôleur du CNAPS pour "enquêter" sur une agression ... et ainsi sortir des "stats" chaque année ...

C'est pour cela que je crois que cet observatoire devrait être rattaché au CNAPS ... et vite rattraper le retard pris !

 

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans actusecu
commenter cet article

commentaires