Le blog de la sécurité privée

Professionnaliser la formation: 5 propositions de la sécurité privée ( CNAPS - Commission formation - Synthèse d’étude)

31 Mars 2015 , Rédigé par 83-629 Publié dans #cnaps

Le titre professionnel inscrit au RNCP: Le mouton noir ?

Selon cette commission du CNAPS, il existe au moins 400 organismes qui délivrent des « titres », tout à fait officiels, déposés au RNCP, mais " qui sont sans aucun contrôle réel" selon ce rapport.

Pour cette commission, ce sont les titres professionnels où il y à " le pire de ce que l’on peut imaginer" dixit le rapport. Un titre délivré sans aucune formation, moyennant rémunération et / ou sur les deniers publics, suffit à la délivrance de la carte professionnelle en toute impunité selon eux.

La formation continue et le renouvellement de la carte professionnelle ? Ils disent "non"!

Pour eux ce n'es pas une priorité... ils disent qu'il faut "d'abord" encadré les centres de formation via un agrément/autorisation délivré par le CNAPS ...

CQP et titres RNCP, quelle vision avoir à moyen terme pour rester efficace, utile et lisible dans le domaine?

Selon la commission, il faut abaisser les 140h de formation actuelle à une centaine d'heure (concentré sur les fondamentaux).

Sur ce socle commun, la commission pense que l'on pourrais incrémenter une évolution par compétence avec 2 ou 3 CQP validant des étapes de changement de niveau des personnels.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Y 12/04/2015 02:40

Ah ouu j'oubliais! Demander aussi pourquoi cà fourmille de propositions toutes aussi inutiles et délirantes...et je pourrais aussi vous parler de cas bien preçis de gens payés en ce moment par l etat pour effectuer des recherches concernant les formations "vendable " pour leuro 2016..... tout un art! Le cnaps ne peut l ignorer et si c'est le cas,c'est sévèrement grave!

stef 08/04/2015 00:01

le CQP évènementiels vas faire 77 heures, la raison est simple la formation est un coup et le coup les clients ne le veules pas. S la DLPAJ ne freiner pas des deux fer on en serais a 20h max, donc arrête vos idées de grandeurs avec des contenus de qualité on a pas de temps pour ça.

luc 04/04/2015 10:11

Au delà de la réflexion de la formation et des dispositifs, la branche doit aussi et dans l’urgence traiter les difficultés des entrepreneurs en évènementiels il me semble que la poule au œuf d'or de la formation et du rapport de MONSIEUR XX soit plus important que la difficulté d’emploi des personnels en évènementiel et des entreprises. En effet PAS de PREROGATIVE pour les contrats CDD et malheureusement la sécurité privée ne fait pas partie des secteurs d’activité concernés ( qui sont définis par décret ou par voie de convention ou d’accord collectif étendu. Alors messieurs de la branche1er: Modifier l'article D 1242-1 du code du travail et demander que soit ajouté les activités évènementiels.Même si souvent se sont des emplois précaires, mais que veut dire précaires aujourd'hui ? les grands évènements EURO etc doivent répondre au CODE DU TRAVAIL;

Y 03/04/2015 05:20

La ou je rejoins db c'est bien le fait qu'il faut y voir plutôt une poule aux oeufs d'or .la totalité des formateurs que j'ai rencontré sont tous d'accord pour dire que ça marche sur la tête tout ça. ... Et pendant ce temps le crédit agricole et autres banques continuent a égayer mes journées avec leurs sous traitance en sécurité avec l'accord royal du cnaps dans des pubs. ...

David.B 02/04/2015 08:11

###############################################
On semble oublier une chose importante :
Aucune formation ne suffit pour transformer un amateur en professionnel !
Remettre en cause la formation est une bonne chose, surtout en ce qui concerne le "savoir" des formateurs et le contrôle de la validation (examen).
Cependant, il faut garde à l'esprit que le métier, n'importe quel métier, s'apprend avec la pratique durant de NOMBREUSES ANNÉES.

Hélas dans le monde de la sécurité privée on recrute des personnels pour les mettre à disposition du client et après, tout ce que fait l'employeur c'est de rédiger des plannings !

Je vais encore me faire des amis mais c'est exactement ça !
La très grande majorité des sociétés de sécurité privée ne font pas de conseil et n'ont pas de cadres pour aider les personnels sur le terrain.

Il existe bien des contrôleurs qui, il faut bien le reconnaitre, ne font que vérifier la tenue et la présence du salarié à son poste de travail.

Conclusion : 140 heures de formation peuvent suffire à condition que le salarié ne se retrouve pas tout seul une fois dans l'entreprise.

Il faudrait donc former beaucoup plus les employeurs et cadres en leur expliquant aussi qu'il relève de leur responsabilités et obligations légales de faire en sorte que le salarié soit apte à tenir le poste. Ceci conformément au Code du travail et à la jurisprudence.

SaiBienDy 02/04/2015 13:17

Bravo David.B
Tu as mis le doigt sur l'éternel soucis de la chasse aux profits.
Oui, 31,5 Milliards d'euros (montant dépensé en 2010 pour la formation en France), ça fait réfléchir, et rêver de se mettre une "Rolex" à chaque bras (hi hi hi !!).
Les yeux brillent et pétillent, en voyant le résultat d'exploitation de certaines société de formation. Normal, quoi !
Beaucoup d'entre nous sont fidèles à notre métier, nos valeurs, en nos missions, et les réactions stupides de certains bien-pensant-hauts-placés-de-la-commission-formation nous donnent parfois un sentiment de "tout-pour-moi"...
Les salaires ne sont pas motivants, et certains acheteurs publics continuent à pratiquer la politique du moins disant tarifaire.
Toujours la même rengaine, les ficelles sont grosses.
140 heures de formation sont au minimum nécessaire pour acquérir le Cqp, mais encore insuffisant pour exercer de façon autonome.
Les dérives sont faciles, tellement faciles !

David.B 02/04/2015 08:15

J'ai oublié de préciser :
Ca fait de nombreuses années que l'USP et le SNES veulent mettre la main sur la manne financière que représente la formation dans la sécurité privée.
2 mois seulement après la création de la "commission formation" au sein du CNAPS voilà déjà LE RAPPORT qui va peut être permettre le verrouillage des organismes de formation ;-)

COQUOZ 01/04/2015 19:50

Je suis formateur en sécurité depuis 13 ans, et je suis entièrement d'accord avec mes collègues,
tout d'abord 140 H pour faire un pro c'est dérisoire, deux pour contrôler les formateurs c'est bien
faut il encore que les contrôleurs soient formés, les centres de formation attention au délit de clientélisme par certains organismes.

thierry 01/04/2015 17:27

plus d e50% des salarie se paye la formation qui comme il est dit n'apporte aucune compétence si en plus on doit venir en coure.... si je l'avais pas eu en 2 jour a la bonne franquette ce diplôme je serais encore au chômage , donc n'enlève pas les titres si non on aura plus d'agent de sécurité. pour les deux intello merci de ne pas juger les gents sur leur capacité a écrire français car pour moi les rond de cuire c 'est vous

Roland 01/04/2015 21:32

Monsieur, puisque vous semblez l'ignorer, un "rond de cuir" c'est un employé de bureau sédentaire.
Vous ne me connaissez pas, et je ne vous connais pas ! Sachez cependant que j'ai 35 ans de métier, sur le terrain ... je suis passé par des situations que vous n'avez peut être pas rencontré, du moins je ne vous le souhaite pas ...et je ne vous juge pas. J'ai d'autres chats à fouetter !!!!!!!!
D'après ce que vous dites, vous avez eu une formation de 2 jours ! Vous avez du, en ce court laps de temps, apprendre beaucoup de choses !
Cependant, si vous avez appris la lecture, je vous ferai remarquer que je n'ai jamais parlé de la capacité des agents de sécurité à parler français (et à l'écrire) mais de la qualité du QCM contenant des fautes, ce qui est inadmissible pour un examen national présenté par une profession ....
Je vous conseille cependant d'essayer de progresser dans cette matière, parce qu'elle est obligatoire pour emplir les documents officiels et obligatoires. Je vous conseille aussi, puisque le code de déontologie de la profession vous y oblige, à non seulement maintenir vos connaissances, mais aussi à les améliorer. Vous ne pourrez qu'être gagnant et la profession aussi. Ce n'est qu'en devenant plus compétents que les APS pourront influer sur leur grille indiciaire... donc leur salaire !
Le manque de qualifications est défavorable à la profession et donc aux agents de sécurité dont vous faites partie !
Si vous le souhaitez, je peux vous y aider, gratuitement, car je ne suis plus intéressé par l'argent mais par la transmission d'un savoir qui ne peut que vous valoriser. Bonne continuation.

dolmen 01/04/2015 15:07

Diminuer le CQP-APS pour revenir aux fondamentaux ! Et c'est quoi les fondamentaux ? contrairement à la formation SSIAP 1, le contenu du CQP est cohérent avec la fonction, par contre certains modules demanderaient à être mieux adaptés.
Quand au CNAPS? il ferait bien de voir avec l'ADEF le QCU examen (fautes, pas à jour, questions sans rapport avec la réponse terrain).
Cela fait 9 années que j'interviens en formation CQP, j'ai connu plusieurs contrôles qualités, aucun contrôleur (malgré ma demande) n'a souhaité assister au cours (quid de la pédagogie et du suivi du référentiel) mais comme souvent les contrôleurs ne viennent pas du gardiennage mais de formation QSE et contrôle uniquement la partie administrative.etc etc etc.....

Roland 01/04/2015 16:55

Je suis tout à fait d'accord ! il est inadmissible pour une examen de niveau national, sensé apporter une technicité à des agents, de comporter autant de fautes de français, de questions stupides ou inadaptées quand certains points importants ne sont jamais ou presque jamais abordés (la légitime défense, les obligations d'aide et assistance, les responsabilités pénales et civiles, etc ..), des questions mal formulées (peut-on enregistrer des paroles de personnes à leur insu ? et bien OUI, si on a du matériel pour cela! la bonne question serait: a-t-on le droit de le faire ?)
Contactée à plusieurs reprise par mes soins (y compris en LR/AR) l'ADEF ne répond pas .... Ce doit être cela la qualité de formation qu'on recherche au niveau de l'Etat ????????
Pauvre FRANCE ! Beaucoup de gros bonnets devraient se remettre en question au lieu d'essayer de faire porter le chapeau à ceux qui ne font partie de leur cercle (d'influence ???? d'initiés ????)
A vous de voir ......

roland 31/03/2015 20:33

je suis formateur en sécurité privée et j'estime que la formation est déjà insuffisante avec 140h ! alors diminuer cette durée me fait hurler .... quand je vois certains agents travailler, j'en tremble ! quand je vois certains forums de la sécurité privée, je me dis qu'il y a encore du boulot !
Je vois de nombreuses anomalies partout (agents sans uniforme, agents sans carte pro, uniformes non réglementaires, durée du travail et convention collective non respectées ...), et je me dis que le CNAPS ferait mieux de faire son travail au lieu de s'occuper de la formation !
D'ailleurs, cela fait 4 fois que je les saisis de questions puisqu'ils ont l"obligation de conseil à la profession, et qu'ils ne me répondent pas ! c'est cela faire son travail ??????
respectent pas la réglementation en toute impunité, puisqu'ils ne font rien quand on leur signale des cas (à cause de la composition des collèges ????????) ...
Si contrôle il doit y avoir, les centres de formation devraient inspectés non pas par le CNAPS mais par l’éducation nationale. A chacun son métier !

fpacs 31/03/2015 10:45

Encore l euro 2016 moins de 140 h sur un titre rncp ou cqp il va rester quoi?
Un titre sans être un pro !!!!!!!!!!