Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 09:00

C'est une vidéo qui fait le tour du web à une vitesse folle. Et pourtant, les faits remontent au 5 septembre 2014 aux alentours de 4h30 du matin. Mais la vidéo, elle, n'a été diffusée sur WhatsApp que depuis temps jours seulement. La violence du coup de poing donné par un videur de boîte de nuit à un client a créé l'émoi dans le monde de la nuit barcelonaise entre dénonciations de violences des services de sécurité et exaspération des riverains et des professionnels face aux incivilités permanentes.

Sur la vidéo, on voit un jeune homme s'approcher du portier d'une discothèque de la rue Tuset à Barcelone et lui chuchoter quelque chose à l'oreille. Le videur regarde alors le jeune homme perplexe et lui assène un violent coup de poing mettant KO sur le coup celui qui lui faisait face.

La scène est choquante mais elle témoigne d'une tension galopante dans cette rue animée de Barcelone qui accueille, selon la Vanguardia, entre 4000 et 5000 personnes chaque week-end dans le quartier de Balmes.

Selon le journal catalan, le jeune homme mis KO par le videur aurait été exclu de la discothèque après s'être glissé dans la zone VIP et y avoir provoqué des incidents. Le jeune homme serait revenu, aurait lancé une pierre dans le dos d'un videur et en aurait menacé un autre de lui donner un coup de couteau s'il ne le laissait pas rentrer dans la boîte de nuit.

La victime du coup de poing a déposé une plainte auprès de la police catalane. Le videur, lui, a été suspendu deux mois, son patron ayant "condamné le geste même (s'il) le comprend" car "ce un videur a été agressé d'un coup de couteau, il y a un an."

La vie nocturne barcelonaise défraye souvent la chronique par ses débordements excessifs. La Guarda Urbana est souvent montrée du doigt par les riverains et les professionnels pour son manque de présence aux endroits chauds de la ville pour faire retomber les tensions.

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires

rayan 16/04/2015 11:05

on voit tres bien le client tentant d'intimider le secu il a ch ercher il a trouver ... le videur a eu bien raison d'anticiper sinon c'est le videur qui l'aurai manger en premier ! c'est un metier tres particulier pas facile donc ne pas incriminer le videur directement

gilles 15/04/2015 14:18

si le jeune avait été vigilant, il aurait remarqué le déplacement des pieds du videur qui annonce le coup de poing.
ceci dit, combien de portiers n'ont pas leur carte et ont des gestes bien plus violents, pas la peine d'aller si loin