Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 09:00

Par arrêté du 12 mai 2015 portant attribution de la qualité de « partenaire de la défense nationale »:

- la société par actions simplifiée Byblos Group, dont le siège social est établi à Lissieu (Rhône) ;
- la société par actions simplifiée BSL Sécurité, dont le siège social est établi à Marseille (Bouches-du-Rhône) ;

http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000030642212&dateTexte=&categorieLien=id

 

 

Comment devenir "Partenaire de la défense Nationale ?

 

Le partenariat Entreprises-défense est un dispositif original dont l’objectif est d’inscrire la relation entre les entreprises, les armées et les réservistes dans un cadre conventionnel négocié. Le terme "entreprises" recouvre tous les organismes publics et privés employant du personnel, quel que soit leur statut juridique.

Le Conseil supérieur de la réserve militaire (CSRM) est chargé de la mise en place et du suivi du partenariat entreprises-défense. Il assure cette mission au travers d'un comité spécifique, le Comité de liaison réserve-entreprises (CLRE) dont l'échelon régional est constitué d'un réseau de correspondants réserve entreprises-défense (CRED). Ceux-ci assurent la médiation de premier niveau entre les employeurs, les réservistes et les forces armées. Ils sont chargés :

 

1/ d'informer les entreprises sur la réserve militaire ;

> Télécharger le flyer sur le partenariat entreprise

 

2/ à travers la signature de conventions de partenariat, de mettre en exergue le soutien accordé par les acteurs socio-économiques en faveur de la réserve militaire.

Les conventions de soutien à la politique de la réserve militaire, en prenant en compte les critères utiles à la bonne marche de l’entreprise, ont pour objet de faciliter l'emploi des salariés-réservistes.

> Télécharger le tableau récapitulatif des conventions actives au 14 janvier 2015

Les entreprises, établissements et  organismes soutenant la politique de la réserve militaire peuvent se voir attribuer par arrêté ministériel le label "Partenaire de la Défense nationale".

> Téléchargez ici le logo label "Partenaire de la Défense nationale"

 

Ceux qui mettent en œuvre des dispositions plus favorables que celles prévues par la loi peuvent bénéficier d’avantages particuliers :

- l'assimilation de certaines périodes de réserve à la formation professionnelle continue de l'entreprise et la récupération des coûts salariaux correspondants ;

- l'attribution du label "Partenaire de la défense" et du logo qui lui y est associé, ce dernier pouvant être utilisé par l'entreprise dans le cadre de la communication de la responsabilité sociale de l'entreprise (RSE) ;

- une initiation à l'intelligence économique au travers de stages de haut niveau fondés sur l'appropriation des méthodes et des outils militaires au profit des entreprises.

 

L'objectif des conventions est de :

- matérialiser l'adhésion de l'entreprise à la politique des réserves et à l'esprit de défense ;

- faciliter la disponibilité et la réactivité des salariés de l'entreprise titulaires d'un engagement à servir dans la réserve (ESR) ;

- maintenir, tout ou en partie, les conditions de rémunérations des salariés-réservistes pendant leurs activités militaires ;

- resserrer les liens entre l'entreprise et les forces armées par l'intermédiaire de ces réservistes et du référent-défense désigné dans l'entreprise, interlocuteur direct du CSRM ;

- mettre en place le socle d'un partenariat durable entre la défense et l'entreprise permettant le développement de diverses formes de coopération.

 

Signer une convention de partenariat, c’est pour l'entreprise :

- se donner les moyens de mieux connaître ses salariés réservistes ;

- reconnaître l'engagement civique du salarié et favoriser leur épanouissement et leur équilibre ;

- favoriser leur épanouissement et leur équilibre ;

- bénéficier du savoir et du savoir-être que les réservistes développent : esprit d’équipe, sens des responsabilités, goût de l’initiative, réflexe du compte-rendu, discipline, loyauté, sang-froid et réactivité positive en gestion de crise (…).

Sources : SecGén CSRM

Attribution de la qualité de « partenaire de la défense nationale » pour 2 nouvelles sociétés de sécurité privée !

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans actusecu
commenter cet article

commentaires