Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 01:23

les articles R. 511-11 à R. 511-34 du code de la sécurité intérieure définissent les conditions d'autorisation de port d'armes de catégories B, C et D accessibles aux agents de police municipale sur proposition du maire et décision du préfet.

L'article R. 511-12 définit la gamme d'armements qui leur est ouverte en autorisant notamment les revolvers chambrés pour le calibre 38 spécial et les armes de poing chambrées pour le calibre 7,65 mm.

Le ministre de l'intérieur va, à titre exceptionnel, mettre à disposition des communes qui en feront la demande, sous certaines conditions, un stock de 4 000 revolvers chambrés pour le calibre 357 magnum.

L'objet du présent décret est de permettre aux policiers municipaux de porter ces armes, dans le cadre d'une expérimentation de cinq ans, avec obligation d'utiliser des munitions de calibre 38 SP.

Partager cet article

Publié par 83-629
commenter cet article

commentaires

PanDanlaiKoin 02/05/2015 09:24

Inspecteur Harry is back !
Sans rire, il est connu des spécialistes que, plus l'arme est puissante, moins elle est précise... Des mauvaises langues disent qu'il est facile, avec un 44 Magnum, de rater une vache coincée dans un couloir.. !
Lors d'entrainement, ils utilisent souvent des munitions à 3/4 de charge...
Par contre, faut voir les dégâts provoqués par ces armes ..
Bonjour l'angoisse