Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 15:46
NAISSANCE DU 1ER GROUPEMENT NATIONAL INDEPENDANT DE CENTRES DE FORMATION SPECIALISES EN SECURITE PRIVEE

LE RESEAU GNFS – GROUPEMENT NATIONAL FORMATION SECURITE

INTERVIEW DU PRESIDENT, Johan Prié

 

26 centres réunis sous forme associative

Pourquoi cette initiative ?

Depuis plusieurs années, sous les contraintes budgétaires, règlementaires, socio-économiques ou techniques, les modes d’achats de la commande publique tout comme ceux de la commande privée de formation ont considérablement évolué.

Ces évolutions ont modifié la manière de concevoir, d’organiser, de dérouler les actions de développement des compétences et d’accès à la certification. Les 26 organismes de formation spécialisés en sécurité privée et sécurité au travail qui nous ont rejoints dans ce groupement national, ont décidé de s’organiser de manière associative pour faire face de manière la plus innovante et performante possible à ces évolutions. L’objectif premier est bien de satisfaire au mieux nos clients publics et privés d’envergure nationale par l’addition de nos forces et compétences sur l’ensemble du territoire.

 

Conjuguer global et local

Pourquoi avoir choisi le statut associatif pour votre groupement national ?

C’est un choix collectif qui correspond à des considérations pratiques mais surtout au fait que dans le domaine de la formation professionnelle, le statut associatif est largement répandu et jouit d’une excellente image. Cela traduit aussi fort bien l’esprit de partage qui nous anime tous dans ce projet d’envergure. Nous avons étudié d’autres configurations notamment SAS, GIE, … mais l’unanimité s’est faite sur l’associatif. L’essentiel est ailleurs cependant : ce qui compte c’est la vision commune que nous avons. A l’heure de la mondialisation mais aussi de la restructuration des régions administratives en France, il faut se donner les moyens de conjuguer global et local. Nous avons donc opté pour - ensemble- nous donner les moyens nécessaires pour atteindre une taille critique suffisante pour continuer à offrir des réponses performantes.

 

Réponse à des Appels d’Offres nationaux ou multi-régionaux

Quels sont les types de marché que le groupement visera ?

Il s’agit d’apporter aux centres membres de GNFS une activité supplémentaire donc un chiffre d’affaires complémentaire que leur taille ne leur permet pas de décrocher. Nous visons donc des commandes de taille nationale ou inter régionale. Il ne s’agit pas de s’auto-concurrencer bien au contraire. Nous allons créer de la valeur ajoutée supplémentaire. Plusieurs secteurs d’activités ont connu ces changements et ont su anticiper. Il était temps qu’un métier aussi utile que celui de la formation professionnelle dans un univers aussi porteur que celui de la sécurité prenne les devants. Seuls ceux qui se seront organisés en conséquence réussiront à relever tous les défis qui se présentent et s’annoncent. Je pense aussi à la nouvelle donne qu’instaure la réforme de la formation professionnelle.

Nos 26 entrepreneurs indépendants à la tête d’organismes de formation de petite et moyenne taille vont donc constituer et renforcer ce qui sera le premier réseau national indépendant de formation en sécurité.

 

Interlocuteur unique et harmonisation des standards

Quels atouts différentiels proposez-vous aux clients nationaux publics et privés ?

Très clairement, nous allons conjuguer de façon harmonieuse et constructive la force de nos enracinements régionaux ou multirégionaux avec l’efficacité d’une nouvelle organisation nationale centralisée. Pour réussir cela, nous allons bien sûr harmoniser nos standards notamment de qualité et nous mettons d’ores et déjà en place une cellule nationale de coordination tant pour gérer les appels d’offre que pour y répondre de manière pertinente. Nous avons déjà, avant même la création du Groupement, rodé notre concept de groupement en répondant avec l’essentiel de nos membres à l’appel d’offres national du Ministère de la Défense concernant son « Agence de reconversion ». Et nous l’avons remporté !

Nos clients auront un interlocuteur unique : le réseau GNFS, avec des moyens décentralisés au plus près des lieux de dispense de la formation. L’engagement managérial local de 26 membres fondateurs donnera, nous en sommes convaincus, une qualité de service terrain largement différenciée. Pas besoin de vanter notre proximité, elle est dans notre ADN.

 

Compléter encore notre couverture

Au-delà de la dispense, que cela va t-il changer ?

C’est tout à fait nouveau dans le paysage de la formation en prévention et sécurité des biens et des personnes. Et ce n’est pas un hasard si au même moment côté prestataires de services, on observe le même type d’initiative de regroupement. Organisés pour la plupart en structures de petite et moyenne taille, on compte assez peu d’organismes de formation de taille intermédiaire ou de grandes entreprises dans le domaine de la formation sécurité. Il était par conséquent absolument nécessaire de mettre en place une structure de ce type permettant de fédérer ces organismes, de faire évoluer l’organisation de l’offre de formation professionnelle en mobilisant et optimisant les ressources individuelles de chacun pour continuer à proposer aux donneurs d’ordres publics et privés des actions globales de qualité et de proximité.

A 26, il nous reste d’ailleurs encore à compléter notre couverture territoriale (Centre et Toulouse, Montpellier, Bourgogne...) et nous accueillerons et sélectionneront encore de nouveaux partenaires de premier ou second rang prochainement. Ce faisant nous allons très notablement contribuer à maintenir sur tous les territoires une offre de service de qualité et de proximité pour la formation des demandeurs d’emploi et des salariés.

 

Intégrer la dimension technologique et électronique des métiers de la sécurité

Allez vous vous diversifier, renforcer vos moyens ?

Nous sommes experts pédagogiques en sécurité. Nous allons encore renforcer cette expertise en partageant nos pratiques. La diversification restera interne c’est à dire que nous partagerons progressivement des expertises que tous les membres n’ont pas individuellement. L’effort portera notamment sur les technologies et l’électronique vers lesquels s’oriente la sécurité privée. Mais en nous groupant nous allons aussi et surtout nous donner les moyens d’adapter les modèles pédagogiques, les outils, les moyens.

En optimisant l’offre de nos membres, en organisant et structurant cette offre nous pourrons répondre à des demandes de taille « industrielle ».

 

Exigence d’exemplarité et de conformité légale

Votre initiative s’appuie t-elle sur la branche de la profession ?

C’est une initiative purement privée et commerciale de dirigeants pour la plupart créateurs mais c’est un fait que nous nous sommes, pour l’essentiel, côtoyés au sein d’une même organisation professionnelle leader du secteur : l’UNAFOS.

Ce qui est certain, c’est que nous travaillerons en lien et en harmonie avec les problématiques professionnelles de la branche au sens large. Surtout lorsque l’on sait que la formation en sécurité privée va entrer dans le CSI et donc dans le CNAPS ! Et il va sans dire, même s’il vaut mieux le rappeler, nous exigeons de nos membres d’être irréprochables en matière de conformité sociale et réglementaire. Un niveau de certification qualité Cofrac : NF service, ISO, SGS Qualicert… est exigé bien naturellement et c’est déjà le cas pour l’ensemble de nos membres fondateurs. Et en cas de dérive nous avons décidé de nous donner les moyens d’agir au plus vite et sévèrement.

C’est donc en lien avec notre branche que nous intègrerons dans les modèles pédagogiques de nos membres les évolutions en termes de méthodes, moyens et contenus pédagogiques suivant l’évolution des exigences réglementaires, techniques, sociales et économiques de la sécurité. Un positionnement d’exemplarité et d’exigence visera à nous situer comme un interlocuteur sérieux, porteur de valeurs de qualité dans la professionnalisation des métiers de la prévention et de la sécurité.

L’esprit d’innovation nous animera pour financer en commun la conception d’outils pédagogiques nouveaux, l’achat de moyens matériels et pédagogiques spécifiques pour une dispense de formations ambitieuse.

 

 

INFO+ du Blog:

Dans les faits, une "organisation" un peu similaire a déjà été crée : "EMSP" ECOLE DES METIERS DE SECURITE PRIVEE

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Formation
commenter cet article

commentaires

COPIE COLLE 17/06/2015 18:19

Un super titre le 1° groupement hi hi hi de plus photo piratée et sans autorisation bravo

YaBonBanania 17/06/2015 13:12

J'ai encore rien dit sur cet bel organisme de formation bidon mais bine gras et bine riche qu'est le CLAF (CA 29 Millions d'euro, ça vous rends de suite souriant ...) ... mais voici ce que l'on trouve à ce sujet sur le Net :
La formation pompe 26 milliards par an de budget...
Soit 2 fois le budget de la NASA, de quoi financer la conquête de la lune en 4 ans....
opacité, parasitisme et filouterie sur fond de bonne idée généreuse....

PHILIPPE 17/06/2015 08:23

http://www.charentelibre.fr/2011/02/24/pole-emploi-le-clash-du-claf,1023067.php

et qui était le responsable pédagogique ???

PHILIPPE 17/06/2015 08:21

Econre du copié collé de l'unafos comme d'hab

sécurité 16/06/2015 17:44

l’UNAFOS les memes et ont recommance

EMSP 16/06/2015 23:31

Merci pour la précision en fin du billet sur la création y'a déjà plus de deux des EMSP.... No comment