Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 13:06

Contrôles aléatoires ou discriminatoires, généralisation des portiques dans les TGV… Chacun a sa bonne idée pour réduire les risques d’attaque dans les trains, suite à la fusillade survenue vendredi 21 août entre Amsterdam et Paris dans le train Thalys 9364. La ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, également ministre de tutelle des Transports, souhaite instaurer des portiques pour contrôler les voyageurs avant de monter dans les trains internationaux. Aujourd’hui, seul le terminal Transmanche de la gare du Nord pour l’Eurostar est équipé.

Il n’existe aucune solution parfaite pour garantir la sécurité vis-à-vis d'attaques terroristes dans un espace ouvert. Les moyens déployés sont déjà énormes avec le plan Vigipirate. Aujourd’hui, 30 000 policiers, gendarmes et militaires sont mobilisés sur les 5 000 sites sensibles, sans compter les 1 250 agents de sécurité de la RATP et les 3 000 membres de la police ferroviaire (SUGE). "Il faut surtout permettre à des agents civils de la SUGE d'être présents dans les trains", suggère le criminologue Alain Bauer, qui enseigne au CNAM (Arts et Métiers).

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires

JL 29/08/2015 18:33

Bonjour,
'Arnaud Aymé' nous dit que la sécurité des trains est une "mission régalienne". Pourtant il me semble que l'intérieur d'un train est un espace privé...
Quoi faire face aux attentats...? Si nous commençons à contrôler l'accès des trains, nous seront obligés tôt ou tard de faire autant pour les bus et les cars... Les britanniques n'ont pas changé grande chose dans le transport public Londonien depuis les attentats du 07/07/2005 (56 morts, 700 blessés - ce qui rend plus que banale l'incident du Thalys...). et ils n'ont pas l'aire de souffrir plus.
Si les Israéliens estime qu'une vigilance renforcée par le public est suffisant (et les Israéliens doivent s'y connaitre un peu en questions de terrorisme) alors il me semble logique que nous faisons autant. La sécurité concerne tout le monde. Ça veut dire Mr. et Mme. tout le monde et non pas que Mr. et Mme. des policiers, ou des militaires, ou des agents de sécurité...
Cdt,

Minofox 27/08/2015 19:34

Le 3117 existe déjà, il seras juste étendu ... du n'importe quoi ...

chris 27/08/2015 14:16

effectivement chacun voit la sécurité différemment, mais franchement c lamentable de rajouter un N° spéciale faire cela ou rien c la même chose on critiquer l Algérie quand le pays de faire face au terrorisme mais franchement la France ne fait pas beaucoup mieux