Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 09:00

"A quelques mois d’une fête, qui va être celle de l’Euro 2016 (10 juin-10 juillet), organisé en France, il est inacceptable de voir des jets de bouteilles de verre sur un terrain, de voir un mannequin pendu dans une tribune. Les conditions de sécurité étaient faillibles. On ne peut pas se permettre ce genre de choses", a lancé le secrétaire d'Etat aux Sports Thierry Braillard lundi sur BFMTV au lendemain des incidents survenus lors de la rencontre entre l'OM et l'OL. Le membre du gouvernement, qui partage la même ligne que son ministre de tutelle Patrick Kanner, craint aussi pour l'image de la France, candidate notamment à l'organisation des Jeux olympiques 2024.

Début septembre, les services de l'Etat et le comité d'organisation de la manifestation footballistique avaient étalé au ministère de l'Intérieur une série de mesures pour garantir la sécurité des spectateurs et des professionnels qui officieront lors de l'Euro 2016. Ainsi, les stades, camps de base, hôtels des équipes et de l’UEFA relèvent de la compétence de l’organisateur quand la sécurité aux abords de ces lieux relève de celle de l’Etat. La sécurité des "fans zones", dans lesquelles des retransmissions auront lieu dans les 10 villes hôtes, sera assurée par des agents de sécurité privée recrutés par ces villes. Les forces de l’ordre assureront la sécurisation à l’extérieur de ces zones comme c'est déjà le cas pour un match de Ligue 1 classique.

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans actusecu
commenter cet article

commentaires