Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 10:00

Une femme accompagnée de son compagnon n'en revient toujours pas. « Le concert avait commencé depuis une demi-heure, c'était tellement joyeux. On était à droite de la fosse, on a suivi un vigile. On a vu des corps tomber des balcons… On est montés à l'étage. Et là, on a compris qu'il n'y avait pas d'issue de secours, qu'on était faits comme des rats. On est passés par un Velux, sur le toit, on était une quarantaine. Il y avait un blessé à l'épaule, il saignait énormément, il avait aussi une éraflure au ventre, on a dit qu'il fallait l'évacuer très vite. Entre les premières rafales et l'évacuation, qui s'est faite en même temps que l'assaut, on a attendu deux bonnes heures.

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires