Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 10:00

Après les attentats sans précédent qui viennent de frapper Paris, le Medef souhaite pleinement se mobiliser pour accompagner les entreprises et les entrepreneurs le plus concrètement et opérationnellement possible dans cette situation.

« Notre économie est plongée dans un état de guerre. Nous devons protéger les entreprises et leurs salariés face au risque terroriste. Il faut, partout, identifier le niveau de vulnérabilité et accompagner, notamment les petites et moyennes entreprises, dans la mise en oeuvre des moyens de prévention utiles. Nous devons continuer à avancer, dans le respect de nos valeurs, pour construire, avec confiance et en sécurité, notre avenir »déclare Claude Tarlet.

Le Conseil exécutif du Medef a engagé des travaux sur 4 sujets :

  • La sécurité des entreprises et des salariés. Il sera piloté par Claude Tarlet (président de l’USP) en lien avec Pierre Brajeux (président du Medef 92) et Jean-Pierre Quémard (vice-président de la Fieec).
  • L’impact économique des événements sur le secteur du commerce et du tourisme. Il s’agira de travailler avec le gouvernement et toutes les parties prenantes pour que les nécessaires mesures de sécurité s’articulent au mieux avec le maintien de l’activité économique. Il sera piloté par Jacques Creyssel (délégué général de la FCD) et Thierry Hesse (président du comité tourisme du Medef).
  • Les questions de ressources humaines, et de management soulevées par ces événements. Nous pourrons ainsi accompagner les chefs d’entreprise dans une gestion constructive et apaisée de la diversité, notamment religieuse. Jean-François Pilliard (vice-président du Medef en charge des dossiers sociaux) et Thibault Lanxade (vice-président du Medef en charge des PME et de l’entrepreneuriat) conduiront ces réflexions.
  • Valorisation et gestion de nos salariés faisant partie de la réserve opérationnelle que ce soit à travers l’armée ou les sapeurs-pompiers volontaires. L’idée est de simplifier leur mobilisation et de valoriser l’expérience qu’ils apportent aux entreprises. Il sera piloté par Pierre Brajeux (président du Medef 92) en lien avec Geoffroy Roux de Bézieux (vice-président délégué du Medef).
  •  

Pour Pierre Gattaz, président du Medef : « La sécurité de nos concitoyens et de notre pays est une priorité pour nous tous. Nous ne serons pas paralysés par la peur. Nous allons continuer nos actions, dans le respect de nos convictions, pour accompagner nos chefs d’entreprise et leurs salariés à faire face dans leur quotidien. Dans le même temps, il faut éviter que le moteur économique de notre pays ne s’affaiblisse. Car il n’y a pas de pays fort sans économie forte. Et il n’y a pas d’économie forte sans entreprises compétitives et agiles. Il est donc crucial de maintenir le cap de la restauration de la compétitivité et de la confiance pour retrouver richesses et emplois dans notre pays. »

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans actusecu
commenter cet article

commentaires

wari 28/11/2015 12:43

il faut vraiment donner de l'importance a la securite prive surtout en ce moment ,,,je connais des boite de securite qui s'en fiche éperdument , qui donne pas importance aux risques quand ils sont responsable a mandatè leurs agents a surveiller des sites stratègique ,,ni moyens de comunication ni rien ,je travail dans une boite ou vraiment je me dit es vraiment ça ce que j'ai appris au centre de formation pendant 1ans ? non tout ce qui les interesse c'est l'argent ,,moi je veux me sentir utile et servir ce pays que j'aime ,qui est la france elle nous a aidè enormement il faut faire plus pour elle voila j'aimerai trovè une boite ou travaillè chez des patrons serieux ,,qui donne importance se métier de risque pareille que police et gendarmerie ,,sauf que nous on est pas habilitè a porter des armes c'est tout mais on est en collaboration avec les autoritès aidez nous a mieu nous reconstruire merci

TadaissousMoaHossi 26/11/2015 08:40

Vos n'avez pas remarqué, les requins ne se dévorent pas entre eux ...