Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 11:16

-SOCIAL : 

-Proposition SNES d’un "Accord de refonte d'un dialogue social de branche moderne et prospectif pour la valorisation du secteur et de ses acteurs au travers de la spécialisation des compétences ».

- De nouveaux socles de compétences reposant sur des "Certificats de Compétence Professionnelle-CCP" pour chacune des spécialités métiers

- Elément majeur du parachèvement de la professionnalisation : une meilleure valorisation de nos prestations et la spécialisation des compétences au travers de l’instauration des spécialités pour favoriser les évolutions de carrières

- S’il y a un constat d’échec à faire, c’est celui d’un dialogue social fondé sur la volonté d’imposer à tous ses vues. Cela ne marche pas !
 


ATTENTATS-ROLE DE LA SÉCURITÉ PRIVÉE 


- Le CNAPS, par l’intermédiaire du Président BAUER et de son Directeur le Préfet GARDERE, est notre partenaire de tout premier rang. Nous nous félicitons de sa qualité d’écoute, de sa prise en compte fine et experte des réalités économiques et sociales de notre marché.

- Le tissu économique de notre secteur : TPE, PME, ETI, groupements, groupes d’entreprises Françaises, permet à la sécurité privée de proximité, d’apporter une contribution essentielle à la sécurité générale du pays.

- Dès le 16 novembre, notre CA exceptionnel a transmis au Ministère du Travail et à Bercy des propositions opérationnelles concrètes pour faire faceà l’urgence, résoudre nos besoins urgents en recrutement par le financement exceptionnel de la formation.

- La sécurité privée n’est pas un coût à réduire mais un investissement à valoriser

- Loin des stigmatisations déplacées, le SNES se félicite de voir à ses côtés émerger un nouvel acteur essentiel de la coproduction : nos concitoyens !

- Puissent les clients publics et privés avoir eux aussi un comportement aussi responsable !

- Pas question d’armer tous les agents. Des mesures sécuritaires pareilles, même très restreintes et contingentées, doivent être acceptées et comprises par nos concitoyens.

- Si on veut réussir la sécurité des fans zone de l’Euro 2016, il faut que, dès demain dans chaque ville concernée, s’ouvrent des commissions  opérationnelles de coordination public-privé de sécurité

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans actusecu
commenter cet article

commentaires

Kinryu 06/12/2015 14:33

en gros pas mal de reforme en profondeur ; + de prerogatives / competences mais un salaire qui stagne.... faudra pas ce plaindre du manque d'agent de sureté vu que le métier branche de moins en moins