Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 10:48

A la médiathèque, sécurité renforcée après une pétition

 

A la médiathèque, les agents ne veulent plus assurer la sécurité. Les contrôles sont confiés à une société privée.

 

Des professionnels de la sécurité exercent désormais les contrôles à l'entrée de la médiathèque François-Mitterrand.

 

Depuis vendredi matin, ce sont les agents d'une société de sécurité privée qui exercent les contrôles de sécurité à l'entrée de la médiathèque François-Mitterrand, au centre-ville. Ils remplacent dans cette mission les employés de la médiathèque. En effet, lors de la mise en place de consignes de sécurité dans ses lieux publics en novembre, suite aux attentats de Paris, la Ville avait posté des policiers municipaux à l'entrée de l'hôtel de ville, mais pas à la médiathèque. Par une note du directeur général des services de la mairie, c'est aux bibliothécaires eux-mêmes qu'il avait été demandé de se mobiliser pour assurer la sécurité, via un contrôle visuel des personnes entrant dans la médiathèque.

"Pas dans les attributions"

Une situation qui n'a pas fait l'unanimité, les employés de ce lieu de culture estimant qu'il n'était pas de leur ressort d'exercer de tels contrôles. Ces dernières semaines, une pétition a été lancée. Stéphane Renaudon, délégué de FO Territoriaux à la Ville, explique: « Cette pétition a été très largement signée par les agents de la médiathèque François-Mitterrand et des autres médiathèques dans les quartiers. Elle a été transmise à l'administration municipale et aux syndicats. Sur le fond, on pouvait comprendre car c'était une situation d'urgence, mais ce n'est pas dans les attributions des agents de la fonction publique territoriale de vérifier les sacs: c'est le travail de professionnels. »
La mairie a donc pris la décision de confier ce contrôle à la société Vigilance SPI, dont les agents filtrent aussi l'accès à l'hôtel de ville depuis quatre semaines.

 

Élisabeth Royez

http://www.centre-presse.fr/article-435539-a-la-mediatheque-securite-renforcee-apres-une-petition.html

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires

chris 12/01/2016 14:15

Bjr, les contribuables locaux apprécieront + sachant que les fonctionnaires assimilés à la culture sont plus rémunérés que les autres fonctionnaires.
Dans un autre sens, les agents privés ont du boulot...
@+