Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 15:09

Le principe général du contrôle : la visite inopinée

 

Sur site, le responsable du site ou son représentant dispose de la faculté de refuser l’accès, dès lors que le contrôle intervient dans les locaux privés du donneur d’ordre ou de l’entreprise de sécurité privée. Sera alors saisi le juge des libertés et de la détention territorialement compétent, qui pourra délivrer l’ordonnance permettant aux contrôleurs d’effectuer leur visite

Le déroulement opérationnel du contrôle

 

Il convient de noter que les agents du CNAPS sont soumis au secret professionnel. Tout au long du contrôle, les agents du CNAPS recueillent l’ensemble des informations utiles à l’appréciation des conditions d’exercice des activités privées de sécurité.

Sont vérifiées les cartes professionnelles des agents de sécurité et la conformité de leur tenue. Peut être demandée la communication de tous les documents nécessaires à l’accomplissement de leur mission.

Seront alors pris en copie les contrats de travail, cartes professionnelles, contrats de prestation, plannings individuels, dossiers du personnel, liasse fiscale du dernier exercice comptable clos, coordonnées des clients, contrats d’entreprise, de mandats et de sous-traitance, etc.

À l’issue du contrôle de l’entreprise,un compte-rendu est établi par les agents du CNAPS avec le responsable des  lieux  ou  son  représentant.  

Ce compte-rendu précise la liste des  documents  pris  en  copie,   les  observations  particulières  et  factuelles  du  contrôleur,  les  observations du responsable de l’entreprise ou de son représentant et les éventuels faits susceptibles de caractériser des manquements constatés.

Une copie du compte-rendu est remise au responsable de l’entreprise qui est  invité à régulariser rapidement la situation  et à présenter les documents manquants.

La phase postcontrôle


Le plus souvent, le contrôle est suivi d’une phase au cours de laquelle les responsables de l’entreprise contrôlée  peuvent  fournir  tous   compléments utiles ou apporter la  preuve  de  la  régularisation   des manquements observés. Le responsable de l’entreprise peut faire l’objet d’une audition administrative afin de recueillir ses observations.

Le dirigeant peut également être invité à faire ses observations sur les faits relevés lors du contrôle, et à indiquer les changements effectués et ceux qu’il compte mettre en place.

La clôture du contrôle


1.   La transmission : le dossier clos par la délégation territoriale est transmis via le service central du contrôle au directeur du CNAPS, qui décidera de la suite à y donner.

2.  La clôture : le contrôle est clos via un courrier adressé par le directeur du CNAPS à la personne physique ou morale contrôlée, dès lors qu’aucun fait n’est relevé ou qu’une mise en conformité immédiate est effectuée.

3.  La saisine : a contrario, le directeur du CNAPS saisit la commission régionale (CRAC), interrégionale ou locale d’agrément et de contrôle (CIAC/CLAC)  territorialement  
compétente, qui décidera des suites appropriées sur le plan disciplinaire, dès lors que les faits relevés sont plus graves ou non régularisés

 

source: bilan CNAPS 2015

 

Comment se déroule un contrôle du CNAPS ?

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans cnaps
commenter cet article

commentaires

oli 17/05/2016 16:46

bonjours comment cela se passe quand le cnaps ne respecte pas les fiches rncp concernant les diplômes cynotechnie?????car on nous parle de contrôle des agents mais il existe des grosses anomalies dont le cnaps est responsable(diplômes ;;;;?)qui agit? cela nous intéresserait davantage merci