Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 15:18

Interpellé, le voleur de baskets ne sera pas plus calme en garde à vue, crachant au visage des policiers tout en affirmant être « malade de la tuberculose ».

Les faits remontent à jeudi dernier. Arthur, 27 ans dérobe trois paires de baskets dans l’enseigne Décathlon de Lescar, coupant les antivols avec une pince rouge peu discrète.

Un vigile et le directeur s’interposent. Au moment de s’expliquer, le voleur empoigne un extincteur et le vide pour tenter de s’échapper. Tout en proférant des menaces à l’encontre du vigile (« Toi, je vais t’enfiler l’extincteur dans le c… ») et du directeur (« Tu es mort »).

 

Interpellé, il ne sera pas plus calme en garde à vue, crachant au visage des policiers tout en affirmant être « malade de la tuberculose ».

 

Il devait être jugé ce lundi en comparution immédiate au tribunal de Pau. Avec un casier bien long, inventaire à la Prévert de condamnations pour vols et violences commises à Huesca, Tarbes, Bayonne, et Pau, il a demandé un délai pour préparer sa défense. Renvoi au 7 juillet et maintien en détention « pour éviter la réitération des faits ».

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires