Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 16:58

En même temps, cet agent de sécurité n'est vraiment pas fût-fût en priant en plein dans la fan-zone avec le climat actuel en france !

A savoir que Mr Estrosi à notamment dit que cet agent de sécurité n'était pas accrédité par la préfecture pour travailler là, mais sa demande d'accreditation par la mairie à été faite après l'expulsion de cet agent ...

 

Christian Estrosi (LR), 1er adjoint de Nice, s'est insurgé samedi contre la présence dans la fan zone de sa ville d'un vigile privé qui a fait vendredi soir une prière musulmane dans cet espace et qui appartiendrait selon lui à "une mouvance radicale".

 

L'agent de sécurité privé, embauché par la société de sécurité prestataire de service pour un fournisseur de bière de la fan zone, a effectué une prière au sein de celle-ci alors que, selon un arrêté municipal, les actes de prosélytisme sont interdits dans cet espace, souligne la mairie dans un communiqué.

"Nous avons demandé à la police nationale d'intervenir immédiatement et d'exfiltrer cet individu. Après un simple contrôle d'identité, aucune poursuite n'a été engagée", précise M. Estrosi.

"J'affirme que cette personne, dont j'ai désormais l'identité, appartient à une mouvance radicale", affirme l'élu, en interpellant le gouvernement sur son "laxisme".

"Je demande avec gravité à l’État de faire toute transparence sur ce dossier et d'expliquer pourquoi cet agent de sécurité a pu travailler dans cet espace, alors même que les services de l’État ont procédé à des contrôles sur l'ensemble des accréditations", insiste-t-il.

N.B. : L'agent de sécurité mis en cause ne fait pas partie du groupe Hexagone Sécurité, qui assure la sécurité générale de la zone.

 

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans actusecu
commenter cet article

commentaires

Chris 23/06/2016 18:42

De toute facon, on devrait grandement faire un tri sur certaines societes qui font travailler au black. Des mece parfois qui ont un casier judiciaire et aucune formation. Apres comment voulez vous qu on revoit nos avantages quand certaines societes salissent le metier ?!

MARYLINE 21/06/2016 06:58

ce genre de chose ne m étonne j ai vue pire récemment l affaire est a l inspection du travail le CNAPS se bouge pas beaucoup le cul certaines grosse société sont dans l illégalité et rien n est fait heureusement l inspection du travail se bouge