Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 09:19

La sécurité passe par une meilleure mobilisation de la protection physique des personnes - d’une part, l’USP demande qu’il soit mis fin à l’inégalité de traitement entre les agents de protection étrangers et français.

 

Les premiers bénéficient, en effet, de dérogations à l’interdiction d’armement, ce qui crée une concurrence déloyale injustifiable. Leur qualification devrait en tout état de cause être garantie par des contrôles stricts. En amont, leur formation par des agents de l’État constituerait un gage de qualité. De la sorte, des effectifs publics pourraient être réaffectés ou renforcés par des personnels privés en état de réagir.

 

- d'autre part afin de renforcer l’action des forces publiques et de les soulager dans l’exercice de leurs tâches, les conditions d’accès et d’exercice de la profession d’agent de protection physique des personnes doivent faire l’objet d’un étude complète, de discussions et de négociations, entre les différents acteurs publics et privés concernés.

 

Ceci devra concerner tous les sujets,y compris la pertinence ou non de l’obligation actuelle d’exclusivité.

 

 

source: livre blanc de la sécurité par l'USP

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans actusecu
commenter cet article

commentaires

MARCEL 28/09/2016 18:55

bonne proposition il faut absolument une école supérieure de sécurité privée où les cadres bourrés d'expérience pourront dispenser des cours professionnels

guillas 28/09/2016 10:25

La FFPR avait déjà fait des propositions a ce sujet