Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 15:35

Voilà une action à reproduire dans les grandes sociétés de sécurité privée: promouvoir de façon positive notre profession ! Notamment en mettant en lumière des parcours professionnels valorisants pour notre métier.

Les femmes dans la sécurité privée : découvrez un reportage sur Audrey. Responsable de site pour un grand musée d'art contemporain, elle manage - à seulement 25 ans et au bout de 3 ans de carrière - plus de 120 personnes.

 

Bravo à Goron Sécurité pour cette belle initiative !

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans actusecu
commenter cet article

commentaires

SSIAP flop 03/12/2016 15:51

Tiens le fameux Momo David Balme le frustré et inénarrable de SSIAP.COM toujours prompt à dégainer contre la sécurité privée.... https://blogs.mediapart.fr/hedy-el-khazen/blog/281014/le-bouche-bouche-sauve-des-gens-mais-le-bouche-oreille-tue-des-gens

Audrey 01/12/2016 16:30

J'existe bel et bien.
Bien à vous.
Audrey H.

83-629 01/12/2016 16:34

bonjour et enchanté audrey !

Natalie 29/11/2016 10:51

Peu de femmes ont investi les entreprises de sécurité, et elles sont encore moins nombreuses à occuper des postes à responsabilité. Face à ce constat, SVDI (le syndicat des professionnels de la sûreté, videosurveillance et détection incendie) a décidé de les réunir dans un groupe de femmes professionnelles de la sécurité et de la sûreté, issues des directions sûreté et sécurité d’entreprises donneurs d’ordre, de leurs partenaires présentes dans des entreprises d’installation, d’intégration, d’industriels, et du monde institutionnel (ministère de l’éducation nationale et de l’intérieur) afin de leur donner plus de visibilité et de susciter des vocations.
Au-delà des rencontres réseaux et des échanges de pratiques, les membres de ce groupe interviennent dans les écoles, dans les salons et sont à l’initiative de la création du trophée Femme de l’année dans la sécurité.

Antoine 28/11/2016 17:02

Nous sommes plus proches de la propagande mensongère que de la réalité... J'aime bien aussi le slogan ''les femmes dans la sécurité''. Allons-nous bientôt avoir la même chose avec tous les autres signes de discrimination ? Les personnes handicapées, les minorités 'invisibles', etc. Ce n'est pas une campagne saine, c'est juste de la ''promotion de la diversité'' dans le but de renforcer l'image ''positive'' de la société. La carrière réelle des agents sur le terrain, beaucoup de monde n'en a vraiment, mais vraiment rien à foutre ! Et c'est pas près de changer !

Par ailleurs, les agents de sécurité avec qui je travaille sont à classer en deux catégories:

1) Soit totalement illettrés, analphabètes et incompétents (incapables de se repérer dans l'espace, de prioriser les problèmes et solutions, de parler correctement un langage clair et limpide sans être agressif avec un client ou un collègue). Et je fais une liste courte...

2) Soit sur-diplômés et sur-qualifiés pour les postes qu'ils occupent (veilleur de nuit, agent statique, intervenant rondier, etc.) avec une déconsidération aussi grande que leur niveau d'études (bac+5 ou plus....). Sans parler qu'avec un niveau pareil, on nous explique dès le début qu'aucune évolution de carrière ne sera possible... même après des dizaines d'années d'expérience !

Enfin, ça c'est la France... heureusement que d'autres pays sont bien plus attentifs à l'évolution de carrière de son personnel et cherche davantage à être efficient dans le domaine de la sécurité plutôt que ''rentable'' aux yeux du clients... Il ne faut pas oublier qu'aux USA, un service de sécurité impose au client les consignes et les applications de terrain... En France, c'est l'inverse. on se soumet au ''désirata'' du client, quitte à se qu'un agent se prenne une balle sur le terrain et ça c'est lamentable !

Même le service du président agit de la sorte. Aux USA, le service de sécurité (secret service) impose le parcours de déplacement de POTUS, les règles et procédures en cours. En France en revanche....

Alors pour ce qui est de l'évolution ''fulgurante'', avec un secteur de la sécurité qui a un taux de turn-over du personnel probablement encore plus élevé que celui des fast-foods, ça me fait doucement marrer...

83-629 29/11/2016 14:33

Même si c'est une publicité "déguisé", ce reportage montrer deux facettes positives:
- Les femmes dans la sécurité privée
- Les évolutions possibles dans notre secteur: A 25 ans, gérer une équipe de 120 personnes ... c'est juste incroyable et positif.

Alors arrêtons de critiquer tout, tout le temps: il faut savoir aussi aimer sont métier non ?

DavidB 29/11/2016 12:08

C'est une publicité déguisée pour GORON
La société "canardetcie.com" en est à l'origine.
J'ai été contacté (en me prenant pour un idiot) afin de diffuser cette pseudo information via mon site web et j'ai bien évidemment refusé.

Voici copie de l'email reçu.

Bonjour,

Une belle initiative pour débuter la semaine ! Goron lance une série de reportages sur la place des femmes dans le secteur de la sécurité privée. Nous avons réalisé une série de portrait à ce sujet. Le premier portrait a avoir été diffusé est celui d'Audrey, responsable de site qui à seulement 25 ans et au bout de 3 ans de carrière manage plus de 120 personnes ! Seriez-vous intéressé pour rédiger un billet et partager le lien sur votre site ?

Dans l'attente d'un retour de votre part,

Excellente journée à vous.

Cordialement,
--
Géraldine Boileau
Chef de projets
6 Passage Lathuile
75018.Paris

TouleMondHillaiBo 29/11/2016 07:52

Merci Antoine pour ton excellente analyse au scalpel (légèrement pessimiste ?) ! Soyez Heureux les Smicards en cravatte ! Bon, sans rire, le joli film publicitaire pour se faire lustrer aux yeux des clients juste avant de leur donner leur enveloppe de fin de mois, on connait ... et ça donne bonne conscience au milieu des bravos du conseil d'administration. Ca me rappelle le film "Un fauteuil pour deux" .... hi hi hi