Le blog de la sécurité privée

Salaire pour la sécurité privée en 2017 ( Applicable au 1er janvier 2017)

30 Décembre 2016 , Rédigé par 83-629 Publié dans #actusecu

Conformément à l' Avenant du 9 septembre 2016 relatif aux salaires minima pour l'année 2017 (Avenant étendu par Arrêté du 26 décembre 2016 - art. 1 à TOUTES les entreprises de Sécurité privée)

 

- Revalorisation de 1,50 % de l'ensemble des salaires minima conventionnels à compter du 1er janvier 2017

- A la même date, conformément à l'accord du 21 octobre 2010, l'indemnité de panier sera réévaluée de 1,50% .

 

 

Catégories professionnelles

Coefficient

Base mensuelle 151,67 heures

 

I. – Agents d’exploitation, Employés administratifs, Techniciens

 

Branche au 1er août 2015

Branche au 1er janvier 2017

 

Echelon 2

 

 

 

 

 

120

1 439,30

1 482,51 €

 

Niveau 3

 

 

 

 

Echelon 1

130

1 479,74

1 501,94

 

Echelon 2

140

1 524,13

1 546,99

 

Echelon 3

150

1 581,13

1 604,85

 

Niveau 4

 

 

 

 

Echelon 1

160

1 668,57

1 693,60

 

Echelon 2

175

1 804,22

1 831,28

 

Echelon 3

190

1 939,90

1 969,00

 

Niveau 5

 

 

 

 

Echelon 1

210

2 121,28

2 153,10

 

Echelon 2

230

2 302,23

2 336,76

 

Echelon 3

250

2 483,18

2 520,43

 

Catégories professionnelles

Coefficient

Base mensuelle 151,67 heures

 

II. – Agents de maitrise

 

 

 

 

Niveau 1

 

 

 

 

Echelon 1

150

1 732,32

1 758,30

 

Echelon 2

160

1 828,04

1 855,46

 

Echelon 3

170

1 923,54

1 952,39

 

Niveau 2

 

 

 

 

Echelon 1

185

2 067,25

2 098,26

 

Echelon 2

200

2 210,61

2 243,77

 

Echelon 3

215

2 354,01

2 389,32

 

Niveau 3

 

 

 

 

Echelon 1

235

2 545,31

2 583,49

 

Echelon 2

255

2 736,58

2 777,63

 

Echelon 3

275

2 927,87

2 971,79

 

Catégories professionnelles

Coefficient

Base mensuelle 151,67 heures

 

III. – Ingénieurs et cadres

 

 

 

 

Position I

300

2 301,54

2 336,06

 

Position II. – A

400

2 912,61

2 956,30

 

Position II. – B

470

3 340,05

3 390,15

 

Position III. – A

530

3 706,73

3 762,33

 

Position III. – B

620

4 256,49

4 320,34

 

Position III. – C

800

5 356,33

5 436,67

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Storm 22/02/2017 10:45

bonjour je passe actuellement le BP ATPS qui débouche sur un diplôme de niveau 4 est ce que je peux passer agent maîtrise une fois ce diplôme obtenu!

Flo 10/02/2017 14:59

Vous êtes sur de sa ? J'ai reçu mon bulletin de salaire de janvier 2017 et je suis toujours au même taux! Aucune augmentation mais les charges oui . Je suis coff 14 grande surface .

Foutage 16/01/2017 07:11

Des cacahuetes foutage de gueule 1524 à 1546 brut pfff sa represente quoi serieux de quoi s'acheté un paquet de slip ont se fou vraiment de notre gueule!!

sebseb 02/01/2017 11:15

Bonjour à vous collègues de la sécu.
Niveau cynophile sa reste un peux vague
Sur les salaires prime chien ect ect....

GHOUDI 30/12/2016 16:23

Petite faute (coef 120 c'est 1 482,51 au lieu de 1 460,89 ) voir Avenant du 26 septembre 2016 relatif au coefficient 120

drician 30/12/2016 23:00

Bonsoir,
Par contre il y a des nouvelles pour les 7 nouvelles fiches metiers reperes?

83-629 30/12/2016 17:09

Oui en effet, vous avez raison ! Je modifie

GHOUDI 30/12/2016 16:24

Avenant du 26 septembre 2016 relatif au coefficient 120 (1)
(1) Avenant étendu sous réserve de l'application des dispositions de l'article L. 2241-9 du code du travail.

(Arrêté du 26 décembre 2016 - art. 1)


Article En savoir plus sur cet article...
En vigueur étendu
Préambule

Ce texte a pour objet de positionner durablement le premier coefficient (niveau 2, échelon 2, coefficient 120) de la grille de classification des emplois de la convention collective nationale des entreprises de prévention et de sécurité au-dessus du salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic).
Cette négociation s'inscrit dans un contexte global qui prévoit successivement :
– entrée en vigueur de l' avenant du 9 septembre 2016 relatif aux salaires 2017 de la convention collective nationale des entreprises de prévention et de sécurité prévoyant une revalorisation de ceux-ci de 1,5 % sur l'ensemble de la grille et selon les écarts prévus par l'accord en date du 1er décembre 2006 dénoncé ;
– entrée en vigueur de la reconfiguration de l'écart fixe entre les coefficients 120 et 130 de 2,81 % à 1,31 % tel que prévu à l'annexe III de l'accord de substitution du 26 septembre 2016 à l'accord en date du 1er décembre 2006.
Ainsi, le présent avenant permet effectivement de mettre le coefficient 120 au-dessus du Smic par une revalorisation spécifique de celui-ci respectant parfaitement le nouvel écart fixe avec le coefficient 130.



Evolution du salaire du coefficient 120
Article 1er En savoir plus sur cet article...
En vigueur étendu

Afin de poursuivre l'objectif tel que décrit en préambule, les parties conviennent de revaloriser le salaire minimum conventionnel du coefficient 120 à 1 482,51 € brut pour 151,67 heures ­mensuelles.
Le tableau correspondant à ce nouveau minimum pour le coefficient 120 figure dans la grille annexée au présent accord.



Entrée en vigueur
Article 2 En savoir plus sur cet article...
En vigueur étendu

L'entrée en vigueur du présent accord est conditionnée, chronologiquement et cumulativement, à l'entrée en vigueur de l'avenant relatif aux salaires 2017 de la convention collective nationale et à l'entrée en vigueur de l'accord de substitution du 26 septembre 2016 à l'accord en date du 1er décembre 2006.
Ainsi, les dispositions du présent accord entreront en vigueur, au plus tôt, quelle que soit la date de publication de son arrêté d'extension au Journal officiel, le premier jour du mois suivant l'entrée en vigueur du dernier des deux accords précités.



Durée, révision et dénonciation
Article 3 En savoir plus sur cet article...
En vigueur étendu

Le présent accord est conclu pour une durée indéterminée.
Conformément aux articles L. 2222-5 et L. 2261-7 du code du travail, il peut être révisé, en tout ou partie, sur demande d'une ou plusieurs organisations signataires ou qui y ont adhéré conformément aux dispositions de l'article L. 2261-3 du code du travail. Toute demande de révision devra être notifiée à chacune des parties par lettre recommandée avec avis de réception et indiquer les dispositions à réviser ainsi que le texte proposé pour la modification. Conformément aux articles L. 2222-6 et L. 2261-9 et suivants du code du travail, toute organisation syndicale signataire du présent accord a la faculté de le dénoncer, en tout ou partie, à tout moment, moyennant le respect d'un préavis de 3 mois, en informant les autres signataires de cette dénonciation ainsi qu'en procédant aux formalités de dépôt en vigueur. Dans ce cas, l'accord continuera de s'appliquer pendant une période d'une année courant à compter de la fin du préavis de dénonciation, période qui pourra être mise à profit pour négocier un accord de substitution. (2)

(2) Alinéa étendu sous réserve du respect des dispositions de l'article L. 2261-7 du code du travail dans sa rédaction issue de la loi n° 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels publiée au Journal officiel du 9 août 2016 et de l'application des dispositions des articles L. 2231-1 et L. 2261-7 du code du travail, telles qu'interprétées par la jurisprudence de la Cour de cassation.
(Arrêté du 26 décembre 2016 - art. 1)



Dépôt et extension
Article 4 En savoir plus sur cet article...
En vigueur étendu

Le présent accord fera l'objet des procédures de publicité et de dépôt prévues par les articles D. 2231-2 et suivants du code du travail. Une demande d'extension sera par ailleurs déposée par la partie patronale dans les conditions décrites à l'article L. 2261-24 du code du travail.

Annexe


Grille de salaires applicables après réévaluation du coefficient 120


(En euros.)

Catégories professionnelles Coef. Base mensuelle 151,67 heures
I. – Agents d'exploitation
Employés administratifs Techniciens
Branche 2017 à date d'entrée en vigueur Branche après
réévaluation coefficient 120
Niveau 1


Echelon 1


Echelon 2


Niveau 2


Echelon 1


Echelon 2



120 1 460,89 1 482,51
Niveau 3


Echelon 1 130 1 501,94 1 501,94
Echelon 2 140 1 546,99 1 546,99
Echelon 3 150 1 604,85 1 604,85
Niveau 4


Echelon 1 160 1 693,60 1 693,60
Echelon 2 175 1 831,28 1 831,28
Echelon 3 190 1 969,00 1 969,00
Niveau 5


Echelon 1 210 2 153,10 2 153,10
Echelon 2 230 2 336,76 2 336,76
Echelon 3 250 2 520,43 2 520,43
II. – Agents de maîtrise
Niveau 1


Echelon 1 150 1 758,30 1 758,30
Echelon 2 160 1 855,46 1 855,46
Echelon 3 170 1 952,39 1 952,39
Niveau 2


Echelon 1 185 2 098,26 2 098,26
Echelon 2 200 2 243,77 2 243,77
Echelon 3 215 2 389,32 2 389,32
Niveau 3


Echelon 1 235 2 583,49 2 583,49
Echelon 2 255 2 777,63 2 777,63
Echelon 3 275 2 971,79 2 971,79
III. – Ingénieurs et cadres
Position I 300 2 336,06 2 336,06
Position II. – A 400 2 956,30 2 956,30
Position II. – B 470 3 390,15 3 390,15
Position III. – A 530 3 762,33 3 762,33
Position III. – B 620 4 320,34 4 320,34
Position III. – C 800 5 436,67 5 436,67