Le blog de la sécurité privée

Un instut national de la sécurité privée et l'armement des agents de sécurité (Annonce du ministre de l'intérieur)

6 Décembre 2016 , Rédigé par 83-629 Publié dans #actusecu

Comme chaque année, les Assises de la Sécurité privée se sont déroulées le 5 décembre à l’École Militaire à Paris, et a permis au ministre de l'intérieur de dresser une feuille de route pour la sécurité privée.

Néanmoins, ce ministre de l'intérieur n'est à ce jour plus ministre de l'intérieur, et que le ministre de l'intérieur nouvellement nommé ce jour va rester en poste jusqu'en mai 2017 ... Alors ces paroles doivent-elles prises véritablement en considération ?

CE QU'IL FAUT RETENIR

- Une étude très poussée au sein de la DLPAJ (Direction des libertés publiques et des affaires juridiques) sur une modification des règles du port d'arme pour les agents de protections rapprochées (vers une autorisation pour certains clients), ainsi que sur le port d'arme des agents de sécurité pour la surveillance de certains lieux (notamment modifier la règle actuelle qui impose que ce soit les clients qui doivent détenir et sécuriser les armes, qui rend l'armement très compliqué). Mais ces modifications passeront par une phase parlementaire (c'est-à-dire une modification de la loi, et donc que cela passera par les parlementaires).

 

- Le ministre a entendu la proposition de Mr Tarlet (USP) sur la création d'un institut national en formation. Il a indiqué que la mise en place de celui-ci interviendrais sur le premier semestre 2017.

 

- Le ministre de l'intérieur a aussi indiqué qu'il est favorable à une sanction aggravée pénalement contre les auteurs d'agressions sur des agents de sécurité privée. En contrepartie, le ministre voudrait que les agents de sécurité aient une obligation pénale de dénoncer ou intervenir sur tout délits contre des biens ou des personnes.

 

- La DLPAJ réfléchie sur une modification de l'article du CSI concernant l'exercice sur la voie publique : facilité les démarches administratives d'autorisation sur la voie publique, ainsi qu'un rafraichissement du texte (sur des points partiucliers) et une évolution du périmètre d’action des agents de sécurité privée sur la voie publique, notamment autour des bâtiments dont ils ont la garde .

 

- Voir pour un développement sur le territoire français de l’opération Vigie, à la Défense, inspirée du Project Griffin né il y a une dizaine d’années à la City de Londres (formation aux réactions en cas d’attentat, modalités des échanges d’information).

 

- Formation de l'encadrement intermédiaire en sécurité privée concernant les signaux faibles de radicalisation (information, etc ..)

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jean Philippe 07/12/2016 18:09

Est-ce que cet institut va impacter de près ou de loin les Organismes de Formations ?

Moi 06/12/2016 18:04

Attention aux fautes...

83-629 06/12/2016 18:54

excusez moi :-)

c'est un peu mieux là ?