Le blog de la sécurité privée

Une "TASK FORCE" pour que les entreprises de sécurité aident en cas de crise ou d'attentat (circulaire)

16 Mars 2017 , Rédigé par 83-629 Publié dans #actusecu, #savoir, #veille

Un "plan blanc" des entreprises de sécurité, tel est l'objet de la charte de solidarité en cas de crise qui va être signée jeudi 16 mars 2017 entre le ministère de l'Intérieur et la filière des entreprises de sécurité. Il s'agit en fait de mettre à disposition de l'Etat très rapidement des moyens supplémentaires en cas d'attentat ou de crise.

Renforcer les effectifs d'enquête: Si on prend l'exemple d'une cyberattaque contre plusieurs chaînes de télévision, l'idée est qu'avec ce plan blanc, les entreprises pourront envoyer une dizaine de leurs experts en cybersécurité sur place, pour renforcer les enquêteurs déjà au travail.  (source Europe 1)

 

ATTENTION: On parle plus de moyens technique (réseaux de télécommunication sécurisée, drone, robot, etc ..) et de moyens humains spécialisées (cyber Attaque, etc...). Pas de "surveillance humaine classique". Ceci en total bénévolat.

 

CHARTE DE SOLIDARITE EN SITUATION D'EXCEPTION

Les entreprises signataires de la Charte s’engagent à mettre à disposition du ministère de l'Intérieur, dans le respect des différentes législations applicables et des stipulations de cette Charte, lors d'une crise ou d'un événement exceptionnel non anticipé, des moyens d'aide, d'assistance et d'expertise dont ils disposent, tant au plan humain que matériel.

Une convention de mise à disposition, déclinaison opérationnelle de la charte, sera conclue avec chacune des entreprises Signataires. Elle devra l’être préalablement à  l’activation des moyens mis à Disposition.

La charte de partenariat est ouverte à toutes les entreprises qui Souhaitent ainsi contribuer bénévolement aux missions du ministère de l'Intérieur.

CHARTE DE SOLIDARITE EN SITUATION D’EXCEPTION

Circulaire sur la TASK FORCE industrielle

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article