Le blog de la sécurité privée

Transparence et loyauté auprès du CNAPS : NE PAS LE FAIRE !

27 Décembre 2017 , Rédigé par 83-629 Publié dans #cnaps

Oui c'est fou, c'est dingue, c'est aussi bien valable pour les centres de formation que les entreprises de sécurité privée !

Comme nous l'impose "normalement" notre code de déontologie:  Article R631-13 du CSI

"Les acteurs de la sécurité privée entretiennent des relations loyales et transparentes avec les administrations publiques. "

 

Suite à une expérience personnelle et les retours de différents avocats : Ne surtout pas "indiquer" vos écarts (même mineurs !) aux contrôleurs du CNAPS lors de leurs visites. Laissez-les faire leur "mission" et trouver les éventuels erreurs par eux-même ! !

En effet, il n'y aura pas plus de clémence si vous êtes totalement honnête: Les sanctions serons exactement les mêmes, et en plus vous leur avez facilités leurs actions !

 

J'ai aussi par exemple une situation ou une personne "demande" conseil au CNAPS, car il installe des alarmes intrusion, mais aussi vend en "direct" de la télésurveillance (une toute petite partie de son chiffre d'affaire) en sous-traitance avec un PC de télésurveillance.... Mal lui en à pris ! Même si c'est lui qui est à l'origine de son "questionnement" auprès du CNAPS, la seule réponse du CNAPS à été de diligenté un contrôle et une fermeture dans la foulée ! Une personne ayant sa société depuis plus de 30 ans !

 

Donc méfiance, le CNAPS à changé de doctrine à mon sens, il ne sont plus du tout dans le "conseil et l'assistance" (On vous répond souvent, et de façon claire ?) comme le prévoit normalement leurs missions, mais dans la sanction pure et de manière très lourde (Amende, suspension, etc ..). Il y à une tolérance Zéro, donc il n'y à AUCUN INTÉRÊT à être  (trop) transparent avec eux.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vai 27/12/2017 18:56

Ils sont venus faire un contrôle dans une de nos sociétés de sécu il n'y a pas longtemps
La où la CLAC locale et le Haut Commissariat nous ont accordé des délais du à la difficulté d'application de certains textes, ils nous mettent à l'amende, alors que nous avons fournis tous les documents nécessaire, que les plans de formations étaient établis! Ils ont voulu se faire payer un voyage sous le soleil polynésien! Dans notre société de transport de fonds ils ont eu le culot de nous contrôlés sur des articles applicable en métropole et non en Polynésie et quand on leur fait la remarque ils te répondent qu'ils ne connaissent pas le contexte local et que donc c'est la règlementation nationale qui prime! n'importe quoi!

chris 27/12/2017 18:11

Bsr,
quand l'Etat se mêle d'un problême, il en crée 10 de plus!
Avec le cnaps, l'Etat a réussi à caser ses "vieux" fonctionnaires dans cette "maison de retraite" payée à prix d'or par le privé puisque ce sont les Stés & les particuliers payant la taxe "cnaps" alors que les préfectures effectuaient parfaitement le job.
J'ai pu constater à mes dépens que le cnaps est un machin administratif ubuesque INUTILE se jouant des lois en les appliquant à sa guise.
Le cnaps? A jeter!

Léon 27/12/2017 16:37

quelle belle mentalité ... publication orientée et à charge comme d'habitude ...

83-629 27/12/2017 17:17

bonjour et merci de votre commentaire

C'est une experience personnelle et de plusieurs autres cas qui me son remonté
Malheureusement, il n'y a vraiment aucun intérêt de la jouer "carte sur table", vous allez prendre exactement pareil ! Voir pire car il aurait peut etre pas remarqué des erreurs