Le blog de la sécurité privée

La sécurité privée traverse une crise profonde

17 Avril 2018 , Rédigé par 83-629 Publié dans #Revue de Presse

Le secteur de la distribution et les donneurs d'ordre publics concentrent les mauvais points. Le premier pèse 20 % du marché de la sécurité privée (soit 700 millions d'euros sur 3,5 milliards) et sollicite plus particulièrement les opérateurs de taille intermédiaire (10 à 60 millions d'euros de chiffre d'affaires). « Nous avons assisté à un jeu très pervers de la part des plus grandes enseignes depuis 3 ans. A coup d'appels d'offres successifs bien maîtrisés, elles ont fait tourner leurs prestataires avec chaque fois un prix plus bas, faisant fi des réalités économiques », dénonce le Cercle.

Les marchés publics, représentant un volume assez voisin, recourent aussi à une myriade de PME. « Le prix y est bas, la qualité faible, les phénomènes de marché gris et de sous-traitance en cascade y sont légion. Les marchés tournent entre 1 et 3 ans, sans fidélité aux prestataires », constate-t-il, en phase avec la Cour des comptes pour qui « les donneurs d'ordre publics sont adeptes des entreprises les moins disantes ». Pour Michel Mathieu, ils sont même « pourvoyeurs de travail au noir ».

Et tandis que le CICE a été réduit de 1 % au 1er janvier - une perte de 20 millions d'euros pour la profession, selon le Cercle - l'obligation pour tout agent de sécurité de suivre, tous les cinq ans, une formation de 31 heures, représente un coût direct de 20 à 30 millions par an.

Entre l'absence de rentabilité structurelle, les nouveaux coûts, les besoins de capitaux pour se réinventer, « c'est bien dans une vraie crise que la sécurité privée s'enfonce », conclut le Cercle.


En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/industrie-services/services-conseils/0301534033796-la-securite-privee-traverse-une-crise-profonde-2169520.php#Hx3KkoASZ21HS6R1.99

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rafik 03/05/2018 00:00

Bien di

Zorrrrrrroooooo 20/04/2018 21:56

Mouahhhaaaaa , l hopital qui se fout de la charité... ca a recourt à la sous traitance à outrance et ca la ramene, et bien evidement on peut compter sur le blog pour lui donner tribune (orientée comme d habitude). Ca devient une habitude ici! Va falloir changer de nom et assumer un peu plus

dolmen 20/04/2018 09:44

Eh oui, quelque soit le prix vendu au client, cela n'aura aucune incidence sur le salaire de l'ADS, pourquoi donc le client paierait 23 euros ce qu'il peut avoir pour 18. Cette activité, dans le domaine de la surveillance humaine n'est pas sérieuse et organisé par des gens pas sérieux (bien entendu, en général!!).

SMICARDISME 17/04/2018 20:28

Dans tout les cas, l'Agent de sécurité sera toujours payé au SMIC et cela quel que soit le montant de sa facturation pour le client.

Délirante Mozzarella 17/04/2018 18:13

Quand allons nous enfin nous unir pour une grêve nationale pour demander une hausse sérieuse du salaire et de notre ridicule panier repas !!! De monter les dimanches et les nuits à 25% ! Discuter également de l uniformité nationale pour gagner en crédibilité. Discuter du port autorisé de menottes et tazer pour certains endroits.
Du fait d arrêter de nous detourner de notre emplois premier (particulièrement les types M )
Nous ne passons pas des formations pour ranger des caddies, nettoyer des parkings, faire des tâches administratives, mettre en rayon, et j'en passe.....
Patrons, clients : Ne nous demandez pas d'être crédibles et motivés en nous sous-rémunerants et en nous prenant trop souvent pour des larbins analphabète !!!

anonimus 17/04/2018 17:36

Avec le prélèvement à la source préparer vos mouchoir. On verra combien on est payé réellement. Les dépressifs vont ce compter à la pelle.

Sans nom 18/04/2018 07:43

Sur et. Certains

Sans nom 18/04/2018 07:42

Je suis daccord mais cest difficile daller en greve vue le nombre de mec pret a te prendre la place . 15ans de securite toujour des fin de mois difficille
Et les patrons toujour riche et arrogant .
Le vil est demander en caisse pour.ranger les paniers