Le blog de la sécurité privée

Le malaise: Quand un syndicat dénonce les conflits d'intérêts de la CPNEFP (formation et entreprise de sécurité)

13 Avril 2018 , Rédigé par 83-629 Publié dans #Formation, #actusecu

Le SNEPS CFTC, souhaite alerter les pouvoirs publics et l'opinion publique, sur le risque qui plane sur la respectabilité de la Commission Paritaire Nationale de l'Emploi et de la Formation Professionnelle (CPNEFP) et la neutralité de ses membres désignés par les collèges patronaux, dans leur fonction vis-à-vis de tous les salariés et entreprises du secteur.

Commission Paritaire Nationale de l'Emploi et de la Formation Professionnelle (CPNEFP)  ?

Les CPNE ont pour mission de promouvoir la formation professionnelle en liaison avec l’emploi au sein de leur branche professionnelle. Elles suivent les évolutions des métiers et des emplois et assurent le suivi de l’application des accords conclus au sein de leur branche respective. Elles sont force de proposition auprès des pouvoirs publics, du Copanef et du FPSPP concernant les évolutions des métiers et des emplois dans leur champ d’intervention.

Les CPNE sont également en charge d’élaborer une des trois listes de formations éligibles au compte personnel de formation (CPF) pour les salariés.

Enfin, elles procèdent périodiquement à la mise à jour des diplômes et des titres de leur branche en lien avec les instances ministérielles délivrant des certifications.

 

Défendre les intérêts des salariés et des entreprises de sécurité OU des sociétés de formation professionnelles ?

Le SNEPS CFTC constate, que certains membres mandatés par ces organisations patronales à la CPNEFP, occupent également en parallèle des fonctions importantes et décisionnaires au sein d'organismes de formation et / ou d'organisations patronales défendant les intérêts des certains centres de formation.

Autre sujet de préoccupation pour ce syndicat, certains de ces membres, sus cités, interviennent dans les décisions prises au sein de nos commissions disciplinaires (CODE et commission d'Appel), ce qui est pour ce syndicat une anomalie majeure.

Le SNEPS CFTC ne souhaite pas que la principale mission de la CPNEFP, soit détournée de son objectif premier, qui est de défendre les intérêts des salariés et des entreprises de la branche Prévention Sécurité et qu'il devienne l'anti chambre de tel ou tel organisation patronale du secteur de la formation professionnelle...

 

Belle exemple d'une situation délicate: Le SNES, l'UNAFOS et le CNAPS

Le président de l'UNAFOS ( Organisation professionnelle représentative du secteur des organismes de formation spécialisés en Prévention et Sécurité, indépendants ou intégrés) est aussi au conseil d'administration du SNES (Collège A - Organisation professionnelle représentative du secteur des entreprises de sécurité privée ), mais aussi Président du Collège Métier SNES "Formation et Compétences" ....

Aucun (théoriquement) syndicat ou organisation professionnelle représentant les organismes de formation ne siège au CNAPS En effet seul les représentant des activités privées de sécurité peuvent sièger de manière légale. Sauf l'UNAFOS - de manière indirect - via son président.

En effet, Mr Maquin est nommé au sein du collège du CNAPS, mais aussi au sein de la CNAC !

Donc cela nous amène à nous poser la question: Lorsqu'il siège au sein du CNAPS (CNAC ou collège), ou lorsqu'il est force de proposition au sein du SNES : Le fait t'il pour les intérêts des centres de formations ? ou pour les entreprises de sécurité privée ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bonnet 06/12/2018 10:30

vous avez dit conflits d’intérêt triste réalité et ça continu aucun commentaire sur les gilets jaunes je garde a place au chaud

hihihi ! 17/04/2018 08:49

AH AH AH AH !
la rigolade !
Étrangement personne n'est choqué lorsque les dirigeants et syndicalistes (du patronat) des principales sociétés de sécurité sont membres ou très proches du CNAPS alors même que c'est supposé être un organisme de contrôle !

eric 16/04/2018 10:33

pour résumer, si je veux un syndicat d'entreprise de sécurité composer de professionnel je vais au SNES et si je suis un centre de formation livre VI est qu'il me faut de l'information fraîche je vais à l'UNAFOS ... tu comptes nous faire une PUB pour les mutuelles ou la prévoyance prochainement?

ulc 26/04/2018 18:53

Donc pour survivre en sécurité privée il faut se syndiquer ou être proche de la branche professionnelle ou être un ancien du CNAPS ? : vous avez dit déontologie

Merci pour le conseil

FRED 13/04/2018 19:42

LA SCC oui car la aussi il faut regarder qui en a la responsabilité

Anonimus 13/04/2018 11:52

La securite prive est atteinte d un cancer generalise.

Unknow13 13/04/2018 10:00

Il était temps que quelqu'un un sorte le nez de la merde et pointe au grand jour ce qui ressemble à une supercherie sans nom.
Au sus et à la vue de tout le monde, comment une personne qui cumule tant de fonction peut continuer à jouir de ses privileges en toute impunité.
Juge et partie ça n est pas possible.
Merci de mettre ça au grand jour et j espère Qu une décision radicale sera prise.
On demande aux centres de formation, aux boîtes de secu, aux agent d être impartiaux ... Et le pire c est ces mêmes personnes qui se permettent de donner des leçons tout en ayant été condamné à la justice dans le passé .. On marche sur la tête

FRED 13/04/2018 08:22

Y compris au sein de la SCC ????

Une Licence spécifique a été mise en place à la demande des Administrations, dont certaines équipes cynotechniques s’entrainent régulièrement au sein des structures d’Utilisation « associatives » pour pouvoir participer à nos épreuves de travail sportives gérées par la CUN CBG et la Société Centrale Canine.
Procédure :
• Le demandeur autorisé* qui sollicite une licence doit donc renseigner le formulaire "papier" "licence propriétaire" en cochant la case "Administration Sécurité Privée" , sans oublier de cocher la case "Mordant" si tel est le cas ..... Ce formulaire devra être signé par le Responsable de Corps ou le Responsable de la société de Sécurité Privée.
• Ce formulaire renseigné, accompagné du chèque de règlement (20 €) libellé à l'ordre de la SCC / CUN-CBG / Licences, doit être envoyé par la poste à l'adresse du référent licence du GTA
• Licence et étiquettes obtenues, les licenciés "autorisés" peuvent donc s'inscrire à un concours pour participer à l'une des disciplines gérées par la CUN-CBG.
• Cette licence permet ainsi à des personnes des administrations et sociétés de Sécurité Privée déterminées de concourir sans être obligés d'être membre de l'un de nos clubs d'éducation canine et d'utilisation affilié à une ACT. (donc pas de section "administration/Sécurité Privée dans les clubs, les licenciés s'entraînant au sein de leur administration ou société de Sécurité Privée pour se préparer à la discipline choisie).
• La feuille d'engagement en concours devant être signée par le Responsable de Corps ou le Responsable de la Société Privée "autorisés".
* équipe opérationnelle en poste dans une Administration publique ou Agent de sécurité cynophilie détenteur d’une carte professionnelle délivrée par le CNAPS et sous contrat de travail.

83-629 13/04/2018 08:27

Je n'ai pas tout compris , et je ne voit pas le rapport avec cet article :-)