Le blog de la sécurité privée

voitures-radar : Et si seulement la sécurité privée pouvait l'assurer légalement ?

22 Mai 2018 , Rédigé par 83-629 Publié dans #actusecu

Une note interne du ministère de l'intérieur datant du 30 mars 2017 conteste la légalité de ces « voitures-radar ». En effet, en utilisant du matériel mis à disposition par l'État, ces entreprises pourraient voir leurs contrats requalifiés en prêt de main-d'œuvre illicite selon les dispositions de l'article L. 8241-1 du code du travail. Cette note souligne également l'impossibilité de vérifier la moralité des agents mettant en œuvre ces missions.

 

MORALITE

La sécurité privée permet de justifier d'une bonne moralité des "éventuels" conducteur de "voiture-radar, via le CNAPS.

La sécurité privée est soumis à un code de déontologie, avec des obligations de transparence et de loyauté auprès de l'état.

La sécurité privée à l'obligation aussi d'agir avec courtoisie et sans violence auprès du public,

Et sanction ultime, l'état peut à tout moment retirer ou suspendre une carte professionnelle d'un agent pour un mauvais comportement ou des infractions.....

Interdiction de toute consommation d'alcool ou de stupéfiant en service, etc ....

 

POURQUOI PAS LA SECURITE PRIVEE ?

Car l'état veut une plus grande "co-production" de sécurité, un "continuum" de la sécurité. Cela permettra d'établir de véritable liens opérationnels entre des entreprises de sécurité privée et la Gendarmerie ou la Police. 

Qui de mieux placé pour assurer la conduite de voiture radar mise à disposition de l'état (comme les portiques de sécurité dans les tribunaux ou encore les caissons rayons X en aéroport) pour assurer la sécurité des personnes et des biens, conformément au CSI livre VI ?

L'état considère que la sécurité privée est complémentaire pour la sécurité du pays. Pourquoi pas en matière de sécurité routière ? 

La sécurité privée est aussi le mieux placé concernant la privatisation des "stationnements payants": Moralité, contrôle de l'état, etc ...Après tout les déboires de "streeteo" et autre ( voir ici: http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-y-a-t-il-un-bug-dans-le-recrutement-des-agents-moovia-et-streeteo-07-05-2018-7703793.php )

La sécurité privée a un code de déontologie, des activités extrêmement encadré et contrôlés ...

 

Pourquoi "créer" autre chose, alors que la sécurité privée peut absolument assurer cette fonction, comme on cela ce fait en Suisse par exemple.

 

COMMENT FAIRE ?

 

Pourquoi ne pas créer une carte professionnelle spécifique à la conduite des voitures radars de l'état , avec une formation spécifique ?

Pour l'exercice sur la voie publique, étant donné que l'on accepte bien les convoyeurs de fond (Armés !) sur la voie publique ou encore les gardes du corp sans aucune autorisation de qui que ce soit, pourquoi ne pas autoriser la "conduite" de ce type de véhicule sur la voie publique ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anonimus 23/05/2018 09:47

Mon petit cerveau me dit qu ils ont trouve une solution qui raporte plus. Vous investissez plusieurs milions d euros sur l amelioration des voies publique comme ils ont decide de faire vous mettez des vehicules electtiques entierement autonome comme il existe deja vous mettez une station de rechargement sous control et surveillance des societe privee et vous n avez plus de probleme. Ces voitires peuvent flacher 24h sur 24 sur n importe quelle distance. Y a plus qu a encaisser. Cool.plus de probleme de chauffeur.