Le blog de la sécurité privée

Travail illégal : 18 salariés non déclarés dans une société de sécurité privée

1 Juin 2018 , Rédigé par 83-629 Publié dans #Revue de Presse

Le Comité Opérationnel Départemental anti-fraude de l'Hérault (CODAF) présentait les chiffres de 2017 et de ce début d'année, ce jeudi matin, dans les locaux de la préfecture. 

En 2017, plus de 13 M€ de cotisations sociales et impositions non versées au titre du travail illégal ont été récupérées par l'État en Occitanie, contre environ 11,9 M€ en 2016.

Près de 1 500 contrôles ont été effectués par 25 agents sur l'année, en particulier dans le secteur du bâtiment. À ce titre, 50 procédures d'amendes administratives ont été mises en œuvre par la DIRECCTE. Elles concernent 50 entreprises et 531 salariés, dont 242 pour des fraudes au détachement (travailleurs issus d'un pays étranger).

La situation s'améliore. En 2018, sur les quatre premiers mois de l'année, le CODAF enregistre une baisse de 29 % du nombre de travailleurs détachés dans le secteur du bâtiment dans le département de l’Hérault.

"Une telle baisse est due au travail des équipes du CODAF pour lutter contre le travail illégal, mais aussi grâce à l'instauration de la carte professionnelle obligatoire pour les travailleurs du BTP", a indiqué Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault. 

Autre secteur de vigilance : les hôtels, cafés et restaurants mais aussi l’agriculture. Des contrôles ont aussi été effectués sur des sociétés de sécurité privée où le CODAF avait épinglé 18 salariés non déclarés dans une société de sécurité privée, à Montpellier.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article