Le blog de la sécurité privée

Alexandre Benalla : Il n'a rien a voir avec la sécurité privée ! [Ne parlez pas de sécurité privée !]

19 Juillet 2018 , Rédigé par 83-629 Publié dans #actusecu

Depuis que Le Monde a révélé, dans la soirée du mercredi 18 juillet, qu’un collaborateur d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, avait frappé le 1er mai un jeune manifestant place de la Contrescarpe, à Paris, un casque de policier sur la tête, l’Élysée tente vainement d’éteindre un incendie déjà trop propagé.

Chargé de mission sécurité auprès du chef de cabinet de la présidence de la République, l’homme a été filmé en train de frapper un manifestant lors des rassemblements du 1er-Mai. Il a été sanctionné, mais travaille toujours à l’Élysée. Le parquet de Paris vient, toutefois, d’ouvrir une enquête.

 

Quel lien avec la sécurité privée ?

AUCUN !

A 20 ans, ce natif d’Evreux passe des paillettes à la politique et effectue ses premières armes au sein du Parti socialiste. Il se charge d’abord de la protection de Martine Aubry lors des élections primaires de 2011, puis intègre le service d’ordre de la campagne présidentielle de François Hollande en 2012. -> HORS SECURITE PRIVEE !

 François Hollande fait son entrée à l’Élysée. Alexandre Benalla devient, alors, le chauffeur personnel d’Arnaud Montebourg, nommé ministre du Redressement productif. -> HORS SECURITE PRIVEE !

On le retrouve plusieurs mois plus tard à Casablanca, représentant un certain groupe Velours au Maroc, spécialisé dans la sécurité privée et fondé par d’anciens policiers. Il y travaille jusqu’en 2017, date de la dissolution de l’activité au Maghreb -> Oui Sécurité privée ... MAIS HORS FRANCE !

Il rejoint la campagne d’Emmanuel Macron qui le nomme responsable de sa sécurité.-> HORS SECURITE PRIVEE !

 

Service d'ordre d'un parti politique : AUCUNES REGLES - AUCUNES OBLIGATIONS !

Les acteurs de la sécurité privée on EUX des règles très strict: Formations de base, autorisation du préfet pour exercer sur la voie publique, code de déontologie, contrôler par un "conseil de l'ordre" de la sécurité privée (Le CNAPS), interdiction de violence même légère, armement très encadré, ...etc ...

Un service d'ordre d'un parti politique ?

Justement c'est ce que je dénonce depuis longtemps ... ils ne sont SOUMIS à AUCUNES REGLES, à l'inverse de la sécurité privée ... qui elle à de nombreuses règles à respecter et est sous le contrôle direct de l'état ! ET un écart ..... hop' on nous retire le droit d'exercer une mission de sécurité privée !

A lire ici:

[Service d'ordre d'une manifestation chinoise] http://www.83-629.fr/2017/01/une-securite-privee-benevole-hors-cnaps-apres-la-communautee-juive-les-chinois.html

[Service d'ordre de la CGT/FO] http://www.83-629.fr/2016/05/service-d-ordre-de-fo-et-de-la-cgt-a-paris-des-agents-de-securite-armes-ou-une-milice.html

 

BILAN

Non Alexandre Benalla n'était pas soumis aux règles de la sécurité privée: Sinon il n'aurais JAMAIS pu faire ces "écarts" ... et resté en poste !

Très bon exemple .... un agent de sécurité privée (Qui lui est soumis à de nombreuses règles/formation/déontologie) dans une gare SNCF, qui à violenté un SDF à AVIGNON: https://www.20minutes.fr/lille/1839167-20160503-video-agent-securite-frappe-violemment-homme-gare-amiens

Le JOUR-MÊME, le CNAPS lui à retiré son droit d'exercer une mission de Sécurité Privée ... 

 

La Securité privée en FRANCE:

- C'est très loin des "barbouzes" (et donc à l'opposé des actions de Mr Alexandre Benalla)

- Un code de déontologie : Interdiction de violence même légère, respect du public, etc ...

- Une formation très encadré et des missions strictement régit par la loi ( Code de la sécurité intérieure livre VI)

 

Donc NON, NON, NON, Mr Alexandre Benalla n'était pas dans la "sécurité privée", il était un "barbouze" de parti politique , sans aucunes règles ni contrôles .

 

A quand un encadrement des activités de "Sécurité privée" dans un parti politique, assuré par des "bénévoles" ?

 

 

 

Alexandre Benalla : Il n'a rien a voir avec la sécurité privée ! [Ne parlez pas de sécurité privée !]
Alexandre Benalla : Il n'a rien a voir avec la sécurité privée ! [Ne parlez pas de sécurité privée !]
Alexandre Benalla : Il n'a rien a voir avec la sécurité privée ! [Ne parlez pas de sécurité privée !]
Alexandre Benalla : Il n'a rien a voir avec la sécurité privée ! [Ne parlez pas de sécurité privée !]

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

moi 23/07/2018 12:02

Benalla était bien détenteur d'une carte pro (sécurité des personnes) et gérant d'une société de sécurité privée

Chris 25/09/2018 18:18

Bonjour suite a votre message pour rappel un partie n as pas besoin d agrement si les agents sont bénévoles loi 1901 mais dans le cas du partie de macron mr Benalla etais renuumere 3500 euros comme il l a stipulé ainsi que mr castanier dec
Vant le senat donc non seulement il doit avoir une carte mais surtout lrem devait passer par une societe agree par le cnaps. Voir le blog de la secuite privee.
Bonne continuation

Eric Agent de Sécurité 20/07/2018 17:53

Donc si je pige bien les partis politiques recrute leur propre agent de sécurité sans diplôme et sans formation ça me paraît gros cette histoire mais bon pourquoi pas ils nous plombs des lois pour bosser dans la sécurité qui eux ne la respecte même pas je trouve ça dégueulasse comme méthode

83-629 20/07/2018 18:01

Oui ALexandre était bien rémunéré par LREM ...

dolmen 20/07/2018 14:29

Effectivement avec 10.000 euro de salaire, une voiture de fonction, un logement à l’Élysée et un port d'arme on ne peut pas parler de sécurité privée!!!!!!!

luc 20/07/2018 08:42

SANS COMMENTAIRE

Sylvain 19/07/2018 21:40

Bonsoir ,

Vos articles sont toujours très intéressant, néanmoins, de quelle code de déontologie parlez vous ?

Celui du CNAPS qui n’est plus en vigueur depuis 4 ans ?

Cordialement

83-629 19/07/2018 22:07

Pourquoi plus en vigueur ?