Le blog de la sécurité privée

Quand le SNES signe un tribune pour un syndicat unique et invite à signer à l'USP ...

11 Juillet 2018 , Rédigé par 83-629 Publié dans #actusecu

Drôle de stratégie pour le SNES, avec son nouveau (ancien) président qui est maintenant sous l'étiquette d'ONET Sécurité/Main Sécurité ... avec au sein du conseil d'administration du SNES une place "créée" sur-mesure pour le Directeur Général délégué Onet Sa et Membre du Directoire d’ONET SA, sans vote ni élection au sein du SNES (au sens large), une place d'"INVITÉ PERMANENT" pour ce chef d'entreprise d'une "PME" de  61 000 salariés et qui a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 1,466 milliard d’euros.

La grosse cotisation d'ONET Sécurité au sein du SNES lui à semble t'il ouverte des portes au sein du syndicat que les autres membres/Adhérents n'on pas.

COMMUNIQUE DU SNES: Des paroles puis des actes ?

extrait: source: http://securite.e-snes.org/le-conseil-dadministration-du-snes-signe-symboliquement-lappel-urgence-securite/

 (...) la volonté d’unification fortement exprimée, qui est la ligne constante du SNES. La méthode existe, c’est celle de la double appartenance, déjà existante pour certains au sein du SNES.

 

Donc le conseil d'administration du SNES indique clairement qu'elle signe symboliquement le manifeste de ce collectif "D'urgence Sécurité", pour notamment une unification syndicale et appel donc ces adhérents à une "double appartenance" syndical: USP et SNES.

Donc dans la logique "d'action" exprimé par le SNES, nous allons voir (pour donner des actes aux mots exprimés dans le communiqué du SNES) - au moins -  l'ensemble des sociétés de sécurité représenté au sein du conseil d'administration à cette double appartenance ?:

Donc l'USP va bientôt accueillir les sociétés de sécurité représenté au sein du conseil d'adminsitration du SNES, c'est à dire: DMH SECURITE ET GROUPE PANTHERA, GROUPE TRIOMPHE SECURITE, SECURITEAM OPTIONS SECURITE, CHALLANCIN SECURITE, DPSA ILE DE FRANCE, ABSCISSE SECURITE PRIVEE, ATLANTIS SECURITE, ICARE SECURITE, GROUPE PROTECTOR, EAMUS CORK, LYNX SECURITE EUROPE, 

Donc quand ces sociétés de sécurité vont-elles adhérer à l'USP pour "montrer l'exemple" de la double appartenance syndicale, volonté du conseil d'administration du SNES ?

 

Le SNES qui signe une tribune ... qui critique les syndicats professionnels ET le fait qu'il existe 2 syndicats ...

Oui car ce collectif indique dans son manifeste:

 

" (...) Les syndicats professionnels ont alerté maintes fois sur la situation d’urgence dans laquelle se trouve notre profession. Mais ces alertes sont restées lettre morte(...)

Donc ce collectif indique clairement que l'USP et le SNES ne font rien pour la profession ... et le conseil d'adminstration signe ce manifeste ....

 

(...) émiettement de la représentation patronale

Donc ce manifeste "pointe" du doigt le fait qu'il existe 2 syndicats ... (oui oui, il en existe que deux, et ce manifeste parle d'un émiettement ... )

Là encore drôle de stratégie du conseil d'administration du SNES ... qui signe cette tribune/manifeste stipulant que les syndicats professionnelles ne font rien et qu'il faut ne faire qu'un seul syndicat ...

Donc si je résume, le conseil d'aministration est d'accord avec cela, parle d'une unification en passant par la double appartenance (unification en se divisant en deux ? drôle de conception à la base), et est d'accord pour dire que les syndicats ne font rien (et ne servent à rien ?)

A moins que ce conseil d'administration soit en fait sous grosse influence d'une multinationale à plusieurs milliards de chiffres d'affaires ...

 

Affaire à suivre !

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anonimus 13/07/2018 18:25

Un syndicat unique c est super, le cout horraire va pouvoir descendre au niveau des pacrettes.

Alban 12/07/2018 19:32

J'aurai pu ne pas repondre a l'absurdité des interpretations que vous faites des dernières décisions du SNES .... Mais voila ......
Vous faites des articles avec des contenus trés pertinents que j'apprecie souvent ..... Attention de ne pas ceder au sensationnel avec des résumés nauséabonds.
Nous nous sommes déja rencontré et prétendre qu'une multinationale aussi respectable qu'elle soit puisse me mettre sous influence démontre votre méconnaissance des sociétés que vous vous permettez de citer, et surtout des dirigeants qui les ont créées. Je suis fière d'appartenir à un syndicat agile, réactif et force de proposition, le SNES, depuis de nombreuses années. On ne se prétend pas plus fort que d'autres, juste loyaux et désireux d'aider notre profession à aller mieux en prenant des décisions .... car oui il faut savoir prendre des décisions. Et l'une d'elles à été de continuer a unir nos forces face aux dérives de notre profession en signant cet appel qui nous semble légitime à la vue des enjeux de demain ! et laissant à chacun de nos adhérents la liberté de le faire ou non .....
Donc si je résume : ne pas faire de raccourci pour faire du sensationnel surtout en nommant des entreprises et des entrepreneurs en insinuant qu'ils seraient des petits pantins.
Mes amitiés.

83-629 12/07/2018 23:35

Bonjour et tout d'abord merci beaucoup de votre message. J'aime les personnes de dialogue et de confrontation d'idées. Car au final, nous avons bien tout de même quelque chose en commun: Nous sommes des passionnés d'une profession qui nous tiens à coeur.

J'ai une position somme toute assez confortable en étant qu'un "observateur" qui plus est "provinciale" , je ne suis et ne représente aucune association ni syndicat. Je suis juste un humble acteur de la sécurité privée, véritable passionné de la sécurité privée, qui partage les bonnes nouvelles, analyse les news/actu, au-delà des clivages partisans ou d'intérêts personnel ou privé (Car si j'avais un intérêt privé, je serais beaucoup plus consensuel et langue de bois, comme beaucoup au sein de notre profession).

Je ne dois rien ni attend quoique ce soit de l'un des deux syndicats. J'ai la chance d'avoir une liberté de parole, car je suis totalement "libre" d'annonceur ou autres publicitaires. Je n'attend ni reconnaissance ni "adoubement" d'un syndicat professionnel. Je suis "libre" et je le revendique.

Vous me dite que: "Et l'une d'elles à été de continuer à unir nos forces face aux dérives de notre profession en signant cet appel qui nous semble légitime à la vue des enjeux de demain ! ".
Pour moi le gros problème c'est que justement, cet "appel" qui vous semble légitime, promu un unique syndicat ET indique que les syndicats actuels "n'on servi à rien".
Ce que le SNES "combattais" justement, non ? L’hégémonie de l'USP ...

Ensuite vous me dite que je "nomme" les entreprises au sein du conseil d’administration du SNES ... car justement, dans le communiqué du SNES, il est indiqué que c'est ceux-ci qui on décidé de signer un "collectif" - collectif qui n'a aucune légitimité syndicale et ne permettra pas de négocier ou de parlementer auprès des instances officiels -
Si on veut véritablement faire bouger les lignes pour ces grandes entreprises, c'est justement dans ce "militantisme" syndicale au sein du SNES ou USP. Pas en créant une "association", avec en plus un "acquiescement" d'un des plus grand syndicat professionnel (qui à LUI une légitimité officielle auprès des instances) qui assure une division et un éclatement.

Dans votre communiqué, vous "invité" à la double appartenance USP-SNES pour une sorte d'unification (j'avoue que je ne comprend pas ce concept) . Pourquoi pas.... mais je pense qu'il faut donc montrer que derrière il a des actes (donc intégrer l'USP ...). SInon, encore une fois, on créé des collectifs, des associations, des mémoires, des livres blanc, etc... on invite les "autres" à faire .... pour au final que cela reste des belles paroles.

Néanmoins je suis ouvert à toute correction ou rectificatif si j'ai "mal interprété". Mais à ce stade, au vue de ce que j'ai lu ici ou là, c'est malheureusement mon "opinion" et celui de nombreux acteurs de la sécurité privée, même au sein du SNES d'ailleurs.

Et sachez que pour moi le "sensationnel" c'est de voir une société de sécurité (PME) cité dans un tweet officiel de la police nationale remerciant un "acteur incontournable" et "fiable" de la sécurité privée, en nommant la société de sécurité... ou pointer du doigt des incohérence de texte de loi ou de décision gouvernementale.

La guéguerre syndical, c'est pour moi une tempête dans un verre d'eau. Et totalement contre-productif pour la profession.

Merci encore d'avoir pris le temps de m'écrire, et j'espère en parler avec vous de vive-voix lors d'une prochaine rencontre !

Mickaël

Crockett 11/07/2018 17:41

Bonne article merci Mr Christophe gury MCS de ldemarche

luc 11/07/2018 14:26

oui effectivement double discours ou comme d'habitude l’intérêt personnel des entités syndicales mais aucun dans l’intérêt général et ça depuis des années avec les mêmes à la manœuvre il suffit de regarder les noms = conflits d’intérêt