Le blog de la sécurité privée

USP: Double discours ? Après la dénonciation des métiers repères ... la NAO ....

12 Juillet 2018 , Rédigé par 83-629 Publié dans #actusecu

Pour l'USP :

(source: http://usp-securite.org/10-propositions-concretes-et-efficaces-pour-un-pacte-de-confiance-renouvele )

- La sécurité privée n’est pas une activité comme une autre.

- Ses missions dans le cadre fixé par l’État et de plus en plus pour son compte font peser sur elle une responsabilité particulière.

 

Mais à priori, pour l'USP, le plus important ce sont les entreprises de sécurité ... et non les hommes et les femmes qui la composent ... car oui, le monde du nettoyage est bien mieux payer que nous.

NAO: C'est quoi ?

Au niveau des branches professionnelles, est fixée une obligation annuelle de négocier (article L.132-12 du code du travail) : «Les organisations qui sont liées par une convention de branche ou, à défaut, par des accords professionnels, se réunissent, au moins une fois par an, pour négocier sur les salaires..

 

NAO dans la sécurité privée: Un "petit" 10% d'augmentation .... vite retoqué !

AVRIL 2018 : lors de la première réunion sur les négociations annuelles obligatoires, l’USP a surpris en parlant d’une augmentation des salaires des agents privés de sécurité de 10 % entre 2019 et 2021.

JUILLET 2018: Selon AEF, l'USP revient sur cette proposition d'augmentation de 10% des agents de sécurité.

 

LE MALAISE ...

A quoi joue l'USP ?

Avril oui pour les 10% .... juillet non,

Cela me fait penser au "coup" des métiers repères ....

METIERS REPERES ET USP ... "Pour tout casser"

L'USP (l’Union des entreprises de Sécurité Privée) avais dénoncé dans un courrier daté du 12 octobre 2015 (Signé par Mr Tarlet et co-signé avec Michel Mathieu de Securitas France) l'accord du 1er décembre 2006 relatif aux qualifications professionnelles (métiers repères) effaçant d’un coup 17 années de négociations dans la branche.

Doit-on voir là aussi la main-basse de grand groupe de sécurité privée en France souhaitant que les salaires restent au plus bas ? (Allègement fillon, etc ..)

 

Sérieusement, les agents de sécurité ne méritent pas - AU MOINS - 10% d'augmentation ?

Formation initiale à 5 semaines, responsabilité toujours plus forte, pression accrue du CNAPS, volonté de sévérité de l'état envers les acteurs de la sécurité privée, les recyclages (MAC), un turn-over énorme, des donneurs d'ordres régulièrement au-delà de leurs prérogatives, des responsabilité de sécurité, une coproduction de sécurité, la prévention d'actes de terrorisme, ...

Tout cela pour un coefficient 120 ou 130 ? ce qui donne à peine 1500€ brut/mois .... une personne effectuant du ménage aura un salaire de base au minimum de 1534 €brut/mois ....

Pour les chefs d'équipe , c'est pire !... ( seul le SSIAP 2 est vraiment reconnu comme "agent de maitrise") ...Un SSIAP 2 c'est un salaire de 1758,30 € brut/mois ... (AM 150). Un chef d'équipe dans le domaine du nettoyage c'est AU MINIMUM 1748,47€brut/mois (soit seulement 10€brut/mois de moins ... mais sans la responsabilité de la sécurité d'un bâtiment ... des "gens" !)

Ne parlons pas du chef d'équipe en sûreté qui se verra grassement payé à 1546,99€ brut/mois  soit 221,48€brut/mois de moins que sont "équivalent" dans le domaine du nettoyage ! ...

 

BILAN

L'USP pense qu'il est normal que les agents de sécurité soit moins bien payer que la profession du nettoyage ... où il n'y à ni CNAPS, ni risque de perdre une carte professionnelle ni de se retrouver devant le conseil de discipline du CNAPS ...)

Certains grands groupes "craches" sur les centres de formation pour la "non sélection" des postulant aux formations à la carte professionnelle...

Toutes les entreprises de sécurité privée on du mal à RECRUTER et à GARDER leurs éléments ...

Oui mais pourquoi ?

CAR LES SALAIRES SONT TROP BAS !

Aucunes motivations .... très peu de perspectives d'évolutions ...

 

Donc en façade .... on se masturbe l'esprit entre "élite" et on invente (ou ré-invente) des concepts de Continuum de la sécurité (APrès la co-production de sécurité ... et oui, il faut moderniser le discour ;-) ), on parle de surveillance armée, de délégation plus forte vers la sécurité privée ... Bref on "accepte tout", pour des salaires de "discounteur" ....

 

Et comme le dit si bien l'USP:

- La sécurité privée n’est pas une activité comme une autre.

- Ses missions dans le cadre fixé par l’État et de plus en plus pour son compte font peser sur elle une responsabilité particulière.

 

Prouvez-le.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

francky 14/06/2020 22:28

bon coup de gueule ,agent de sécurité c'est avoir un casier vierge ,avoir des responsabilités,passer un tas de formations ,tous sa pour un petit SMIC ou a peine plus ,pas de 13eme mois ,travailler les nuits et des dimanche payées a seulement 10% au lieu de 20%, et bien sur jamais de participations au bénéfice.un agent de sécurité mérite bien un 10% d'augmentation et des heures de nuit tous comme les dimanches a 20%.oui c'est clair on ce demande bien ce que fond les syndicats .

Platinium 13/07/2018 00:59

Très bon coup de gueule qui reflète l'idée de chaque agent. Il est demandé aux agents d'être de plus en plus compétents, en prenant de plus en plus de risques avec l'insécurité croissante, mais le nerf de la guerre c'est à dire les salaires, sont misérables. La seule chose qui augmente, c'est le coût des formations, et les bénéfices des diverses organismes contrôleurs, certificateurs. POGNON €€€

luc 12/07/2018 19:50

monté en compétente - accroissement des contrôles: mais pas de monté des salaires voulu bien sur par nos grands négociateurs syndic!$$$

bcr 12/07/2018 19:12

Bonjour je suis tout à fait d'accord avec votre bilan honte à ces personnes (USP).Maintenant que faire , que va t-il se passer ??