Le blog de la sécurité privée

L'agent de sécurité qui a tiré sur un de ses collègues au Barp ressort libre de sa garde à vue

23 Août 2018 , Rédigé par 83-629 Publié dans #Revue de Presse

[Apparemment, l'accident est dû à une erreur de munition: Blanc/Réel]

L'agent de sécurité qui a tiré sur un de ses collègues au Barp ressort libre de sa garde à vue

Lundi 20 août 2018 à 17:06Par Thomas Schonheere, France Bleu Gironde

Samedi, un agent de sécurité travaillant au CESTA a reçu une balle dans la tête lors d'une séance d'entraînement. Son collègue affirme que c'est un accident. Ce lundi, il est ressorti libre de sa garde à vue.

Le Centre d’études scientifiques et techniques d’Aquitaine dépend du Commissariat à l'énergie atomique
Le Centre d’études scientifiques et techniques d’Aquitaine dépend du Commissariat à l'énergie atomique © Maxppp - Stephane Lartigue
 

Le Barp, France

Les investigations se poursuivent, mais, à ce stade, les gendarmes semblent privilégier la thèse de l'accident. Ce samedi 18 août, au Barp, un agent de sécurité travaillant au CESTA (le Centre d’études scientifiques et techniques d’Aquitaine qui dépend du Commissariat à l'énergie atomique) a tiré sur un de ses collègues lors d'une séance d'entraînement. Après avoir été placé en garde à vue, il a été remis en liberté ce lundi.

L'agent de sécurité toujours dans un état grave

Selon un grand connaisseur du CESTA, les agents de sécurité qui travaillent sur le site son très bien entraînés, ils sont armés et disposent d'un stand de tir sur place. Depuis le départ, l'agent de sécurité affirme qu'il s'agit d'un accident. Selon lui, la munition n'était pas celle qu'il croyait. Son collègue a été touché à la tête, il est toujours ce lundi dans un état grave au CHU de Bordeaux. Pour le moment, l'enquête est ouverte pour "blessures involontaires".

 

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/l-agent-de-securite-qui-a-tire-sur-un-de-ses-collegues-au-barp-ressort-libre-de-sa-garde-a-vue-1534776694

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

christophe 24/08/2018 10:27

Bjr,
le cnaps est un moucheron face au cea voire zéro et les agents du CEA sont au-dessus car super-administration.
N'y est pas embauché qui veut ni rentre qui veut ;)
@+

Fab40 24/08/2018 16:05

Passer les tests d'embauche est ouvert à tout le monde...Tentez votre chance si vous pensez avoir le niveau physique et les compétences professionnelles;-)

anonimus 24/08/2018 09:05

Le nucléaire! comment dire, il ne se passe jamais rien. Entre les nuages radioactifs qui s’arrêtent aux frontières et les écologistes qui escaladent les centrales...., On est avec le top du top de la sécurité. Les agents de sécurité des CEA, FLS (force local de sécurité) sont armés jusqu'aux dents, s’entraînent sur leurs propre site,mais doivent avoir une carte professionnelle du CNAPS et sont SSIAP afin d’être polyvalents. Les rémunérations sont très correctes. Combien de contrôle du CNAPS pour ces sites sensibles? Qui contrôle toute la chaîne de l'armement depuis l'achat des armes et munitions jusqu'à l'intervention? le CNAPS? Quelles sanctions ont déjà été données aux services de sécurité des sites nucléaire? Charger son arme avec du 9 mm au lieu de balles à blanc ? arme personnelle ou du client (CEA)? Bonne chance pour avoir des réponses!

baloo 25/08/2018 18:06

Alors deja les FLS ne sont pas prestataire , le CEA n est pas leur client vus qu ils sont agent du CEA comme tout les autres employés .Et pour les controles ne vous en faites pas entre les controles gouvernementaux , prefectoraux et j en passe , si toutes les entreprises de sécu étaient aussi controlé il y aurais du vide sur le marché ..Enfin on parle d une enquete judiciaire et non d un banal controle