Le blog de la sécurité privée

Même sans formation initiale, un agent de sécurité doit-être au coefficient 130 [Métier repère- équivalence en heure de l'aptitude pro]

2 Octobre 2018 , Rédigé par 83-629 Publié dans #savoir, #actusecu

L'annexe 1.2 de l'accord du 1er décembre 2006 relatif aux qualifications professionnelles de la Convention collective des Entreprises de Prévention et de sécurité que bénéficient du coefficient 130 les agents de sécurité confirmés, ayant suivi certaines formations .

Le décret du 3 août 2007, modifiant le décret 2005-1122 du 6 septembre 2005 relatif à l'aptitude professionnelle des dirigeants et des salariés des entreprises exerçant des activités de surveillance et de gardiennage, de transport de fonds et de protection physique des personnes, dispose, quant à lui, qu'outre la preuve de leur compétence par un certificat de qualification professionnelle ou une certification professionnelle, « les salariés peuvent légalement justifier auprès de leur employeur de leur aptitude professionnelle par la preuve de l'exercice de l'activité de surveillance et de gardiennage, de transport de fonds ou de protection physique des personnes », sans que soit requis un certificat de qualification professionnelle  [Équivalence en heure pour justifier de l'aptitude professionnelle].

 

La combinaison de ces deux textes ci-dessus conduit à ce que tout agent pouvant justifier de sa compétence par l'exercice de l'activité de surveillance et de gardiennage, de transport de fonds ou de protection physique des personnes durant une certaine durée, puisse bénéficier du coefficient 130.

Donc ce décret, plus favorable aux salariés, doit primer sur l'annexe 1.2 de l'accord du 1er décembre 2006 relatif aux qualifications professionnelles de la Convention collective des Entreprises de Prévention et de sécurité selon lequel seuls les salariés ayant suivi certaines formations peuvent bénéficier du coefficient 130 correspondant à la fonction d'agent de sécurité confirmé

 

source: Cour de cassation, civile, Chambre sociale, 12 septembre 2018, 17-15.411, Inédit

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guillaume 04/10/2018 18:22

Faudrait expliquer ça à mon patron car je suis toujours au coefficient 120

Corradin 03/10/2018 22:19

Pas assez bien payer pour les risques encourus

Corradin 03/10/2018 22:00

Oui c'est normal métier pas assez reconnu par rapport au risque encouru

LONGEPEE 03/10/2018 16:42

Bonjour,
Concernant l'équivalence de l'aptitude professionnelle.... le décret n°2005-1122 est abrogé ? Il n'y a plus, me semble t il, d'équivalence reconnue depuis la parution du décret n°515-2016.

83-629 03/10/2018 19:20

Oui tout a fait.
Mais si vous avez eu votre aptitude via cet ancien principe, vous avez le droit au coefficient 130