Le blog de la sécurité privée

PREVENTICA PARIS: 21, 22 ET 23 MAI 2019 [A ne pas rater !]

21 Mai 2019 , Rédigé par 83-629 Publié dans #Rencontre et échange, #sponsor

Badge visiteurfleche Modalités d'inscription

Pour accéder au congrès/salon, demandez votre BADGE VISITEUR GRATUIT en cliquant ici
Impératif pour accéder gratuitement au salon

fleche Lieu

PARC DES EXPOSITIONS DE LA PORTE DE VERSAILLES – Pavillon 3
1 place de la Porte de Versailles
75015 PARIS

fleche Dates et horaires

Mardi 21, mercredi 22 et jeudi 23 mai 2019
Ouverture de :
- 9h à 18h30 mardi et mercredi
- 9h à 18h jeudi

LE CONGRÈS SÉCURITÉ / SÛRETÉ - PARIS 2019
50 conférences en accès libre durant 3 jours

 

Les sélections du Blog 83-629:

GPMSE FEDERATION / AGORA DES DIRECTEURS DE LA SECURITE
mercredi 22 mai. - 09h30-10h30

 

 

 

 

H195 - mercredi 22 mai. - 09h30-10h30 - Salle H


Retex de coopération entre sécurité publique, sécurité privée et donneurs d'ordre.

Intervenants :
Jean-Christophe CHWAT , Président, GPMSE FEDERATION 
Loïc POUCEL, Délégué à l’Accueil et à la Sécurité des personnes et des biens de RADIO France et membre du comité , AGORA DES DIRECTEURS DE LA SECURITE

 

SNES
mercredi 22 mai. - 11h30-12h15

I174 - mercredi 22 mai. - 11h30-12h15 - Salle I


A l'heure de la valorisation des prestations de sécurité privée notamment par la qualité certifiée et la segmentation des activités notamment par caractéristiques des sites : sensibles ou d'importance vitale, le SNES se propose avec plusieurs experts de faire un tour d'horizon de l'offre existante et à venir. NF Service Prévention & Sécurité, Engagement de service QualiSécurité , norme /NF ISO 18788…
Cette table ronde répondra aux questions tant des prestataires que des clients soucieux d'anticiper et d'y voir clair sur ce sujet stratégique dans un métier sensible. 

Intervenants :
Pascal PECH, Président , SNES
Catherine PIANA, DG, COESS (CONFEDERATION EUROPEENNE DES SERVICES DE SECURITE)
Éric DAVOINE, Président, ASIS FRANCE
Annick RIMLINGER , GROUPE APAVE
AFNOR CERTIFICATION, 
MINISTERE DE L'INTERIEUR,

FESU / EFUS
mercredi 22 mai. - 11h45-13h00

H208 - mercredi 22 mai. - 11h45-13h00 - Salle H




Intervenants :
Yves VAN DE VLOET, Expert associé , FORUM EUROPEEN POUR LA SECURITE URBAINE (FESU)
Colonel Tanguy DUBUS DE WARNAFFE, Chef de Corps, POMPIERS DE BRUXELLES
Philippe CHABBOUH, Président, CARE CONCEPT SAFETY AND SECURITY TECHNOLOGIES

FEDERATION PROFESSIONNEL DU DRONE CIVIL
mercredi 22 mai. - 12h45-13h30

AS3-85 - mercredi 22 mai. - 12h45-13h30 - Salle AS3- (Atelier Solution 3)


Les dronistes s'installent peu à peu dans le paysage du secours et de la sécurité. Si la réglementation française reste très restrictive, les drones trouvent de plus en plus un cadre opérationnel, que ce soit chez les acteurs du secours public, privé ou/et associatif. Phénomène de mode ou véritable atout professionnel ? Quel est l'avenir de cette technologie dans les missions opérationnelles, dans les missions de sécurité et de sûreté ? 

Intervenants :

GIMSSI/FFB
mercredi 22 mai. - 13h45-14h30

AS3-71 - mercredi 22 mai. - 13h45-14h30 - Salle AS3- (Atelier Solution 3)


En matière de sécurité incendie dans les bâtiments, le droit français traite distinctement les immeubles tertiaires(bureaux et ERP) et les immeubles d’habitation. La principale hétérogénéité correspond à la limite de passage en immeuble de grande hauteur, qui est de 50 mètres pour l’habitation et de 28 mètres pour les autres bâtiments.Une nouvelle accroche législative dans le code de la construction et de l’habitation permettant d’introduire la notion d’immeuble de moyenne hauteur est juridiquement indispensable. 

Intervenants :
Jean Charles DU BELLAY, Direction des Affaires Techniques, GIMSSI/FFB

MINISTERE DE L'INTERIEUR
mercredi 22 mai. - 15h45-16h30

I155 - mercredi 22 mai. - 15h45-16h30 - Salle I


La sûreté dans un projet n'est pas une contrainte technique supplémentaire ! Les Etudes de Sûreté et de Sécurité Publique permettent d'évaluer les risques, pour mieux les anticiper. Assurant l'intégration d'un projet dans son environnement et sa mise en valeur, la sûreté contribue à la pérennité des investissements et au vouloir vivre ensemble. Une ESSP est un travail d'animation. Sa pleine réussite passe par une coproduction entre la maîtrise d'ouvrage, la maîtrise d'œuvre, les acteurs de la sûreté, les gestionnaires, voire des usagers du lieu à analyser, scellant ainsi les engagements de chacun en faveur de la réussite du projet. 

Intervenants :
Dominique BERTONCINI, Commissaire divisionnaire - coordinateur des dispositifs de sécurité des professions exposées , MINISTERE DE L'INTERIEUR

CLUB DES DIRECTEURS ET CONSEILLERS SURETE DES ETABLISSEMENTS HOSPITALIERS
mercredi 22 mai. - 16h45-17h30

AS3-200 - mercredi 22 mai. - 16h45-17h30 - Salle AS3- (Atelier Solution 3)


- Détail de la Chronologie des événements 
- Points sensibles en lien avec les spécificités hospitalières
- RETEX de événements
- Préparation des établissements à ce type d'événements


Intervenants :

PREVENTICA
jeudi 23 mai. - 09h30-10h15

H171 - jeudi 23 mai. - 09h30-10h15 - Salle H


Les Forces de sécurité d’État (Police et Gendarmerie nationales) sont aujourd’hui au nombre de 250 000 en France. A cela s’ajoutent 21 500 policiers municipaux et 165 000 agents privés de sécurité. Chacun a ses domaines d’intervention et son périmètre de compétences. Néanmoins et en pratique, toutes ces forces échangent entre elles et coopèrent ensemble. 
Alors que le rapport parlementaire des députés Alice Thourot et Jean-Michel Fauvergue préconise aux 165 000 salariés du secteur de la sécurité privée de se professionnaliser, au nom d'un nécessaire «continuum de sécurité» avec les forces de l'ordre, et dans le même temps, propose de renforcer les moyens qui permettront aux polices municipales de travailler dans les conditions les plus efficaces avec les forces de sécurité de l’État, quid de l’armement de tous ces acteurs ?
Aujourd’hui une police municipale n’est armée que si le maire en fait la demande expresse au préfet, qui doit approuver cette demande. La mission parlementaire Thourot-Fauvergue préconise de modifier cette règle et de rendre obligatoire l’armement des policiers municipaux, sauf décision motivée du maire. 
Concernant le secteur de la sécurité privé, Le décret n° 2017-1844 du 29 décembre 2017 autorise le port d’armes sous conditions strictement réglementées à deux types d’agents : les agents de surveillance renforcée (armes de catégorie B) et les agents de sécurité « classiques » (armes non létales de catégorie D).
Au regard de cette évolution historique, quatre personnalités vont débattre et apporter leur expertise sur ce sujet.


Intervenants :
Maître Vincent LUCHEZ, Directeur du Pôle Etudes, CJCS
Cédric PAULIN, Délégué géneral, SNES
Tibor VASS , Président, C.E.O LPN GLOBAL SERVICES
François-Xavier LESUEUR, Colonel de Gendarmerie Délégué Adjoint, Délégation aux Coopérations de Sécurité, MINISTERE DE LINTERIEUR

PREVENTICA
jeudi 23 mai. - 14h00-14h45

I215 - jeudi 23 mai. - 14h00-14h45 - Salle I




Intervenants :
Sylvain LLEDO, Commissaire divisionnaire, Chef de l’Unité de coordination des grands évènements, DIRECTION GENERALE DE LA POLICE NATIONALE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article