Le blog de la sécurité privée

Délinquance : le blues des agents de sécurité, de plus en plus agressés

22 Juillet 2019 , Rédigé par 83-629 Publié dans #Revue de Presse

Depuis le début de l'été, les agents de sécurité de la Loire ont remarqué une recrudescence des violences. Ces dernières semaines, les vigiles du plan d'eau de Lorette ont été pris à partie par des jeunes. Même chose dans les magasins, notamment ceux de Saint-Étienne.

 

Ils m'ont cassé une dent"- un agent de sécurité

 

Ils sont souvent debout, à la porte des magasins, pour surveiller et dissuader les voleurs mais les agents de sécurité sont souvent agressés.  De plus en plus souvent, d'après Elie, qui travaille dans une parfumerie du centre-ville de Saint-Étienne : "Il y a un mois, raconte-t-il, deux jeunes sont entrés et ont essayé de s'enfuir avec deux flacons. Je suis intervenu et ils m'ont frappé et cassé une dent. J'ai perdu connaissance". 

Coups, crachats, insultes de plus en plus fréquents pour les vigiles


Des coups, quand ce ne sont pas "des crachats ou des insultes". Le personnel de sécurité est particulièrement exposé dans les boutiques. A tel point que la société Prosegur, spécialisée dans ce secteur, à même "décidé de se retirer des magasins", nous confie Julien, salarié de l'entreprise depuis sept ans. Aujourd'hui, il est agent de sécurité mobile. C'est lui qui ferme la gare de Saint-Étienne Châteaucreux tous les soirs. Lui aussi a constaté une dégradation de l'atmosphère : "Avant, assure-t-il, on pouvait discuter, essayer de calmer la situation. Aujourd'hui, on reçoit tout de suite des menaces de mort".

Des agents qui ne sont pas réellement formés pour se défendre


Face à ces violences, Elie regrette que la formation d'agents de sécurité ne soit pas adaptée au métier. "Elle dure trois semaines, elle est vite fait, on ne nous apprend pas à nous défendre. Ce qui intéresse les entreprises, c'est qu'on signale les agissements suspects et les vols, pour qu'elles puissent garder leurs contrats avec les magasins. Qu'on se fasse taper n'est pas leur problème". Serge, qui dirige une agence de sécurité dans la Loire, déplore de son côté que "les vigiles ne puissent pas se défendre avec des armes, comme aux États-Unis. Aujourd'hui, dit-il, ils sont trop vulnérables face à des groupes violents".

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurent 23/07/2019 17:51

Bonsoir, la violence est de plus en plus présente et pas que sur des agents de sécurité. Si les holding se retirent c'est que pour être efficace, il va falloir mettre en place des binômes ADS équipés de taser et lacrymo/tonfa, sous peine de ne servir à rien. Savoir se défendre, c'est bien, je suis ceinture noire de judo, mais face à 3 OU 4 individus déterminés et/ou armés, personne ne fait le poids, on est pas dans un film. Il faut une capacité de "neutralisation non léthale" adaptée contre des groupes d'individus. De plus, agir illégalement et de manière disproportionnée engage le professionnel et la société dont il dépend. Les holding, se voyant dépassées par l'actualité violente exponentielle et qui veulent faire des profits, ne prendront plus ce marché de secteur. Il y a gros à parier que le reste va suivre. Exemple : si je me défend et que tue ou estropie un individu, ça va coûter cher en avocat et autres, donc la prise de risque est inutile pour l'entreprise plus la mauvaise publicité de limage de l'ADS qui a "fracassé" pour un peu qu'il soit désigné raciste ou trop français et hop le fait divers médiatique est là. Sans appui de l'état sur la défense armée, personne ne prendra de risques. Dsl, l'analyse est courte mais je veux pas troll lol E.L.

GUI ROA 22/07/2019 19:46

inclure dans la formation des agents de sécurité, le volet défense, s'il le faut armer l'agent de sécurité. une bonne formation pour donner un bon résultat du service rendu. .. Que fait l'Etat ??

Victor 22/07/2019 19:30

Pas d'inquiétude d'ici 2035 on aura droit à des petites bombes lacrymo pour se defendre si tout les decrets sont validés d'ici là

christophe 22/07/2019 18:32

Bsr,
la France est en retard avec ses lois vieillottes et le cnaps machin ubuesque & inutile sans compter que les politocards réfutent que les villes sont envahies d'une immigration qui veut profiter, voler sans payer!
Les agents s'ils veulent ne pas ou plus subir, ils doivent prendre sur leur temps libre pour se former à la self-défense et à transgresser la loi en portant une arme en backup (gazeuse ou matraque) sinon c'est direction hôpital ou cercueil!