Le blog de la sécurité privée

Fraude à un examen par un agent de sécurité ? 2 ans de suspension de sa carte professionnelle !

17 Février 2020 , Rédigé par 83-629 Publié dans #Formation, #savoir

Le CNAPS contrôle en 2019, dans un magasin un agent de sécurité, Monsieur Y.

Les contrôleurs du CNAPS relèvent qu'il ne maîtrise que partiellement la langue française ; et qu'il rencontre des difficultés de lecture et de compréhension de la langue française. Les agents du CNAPS se demandent alors comment a-t-il pu bien obtenir son diplôme en sécurité privée en 2018.

Du coup M.Y a reconnu avoir fraudé, lors de sa formation, en vue d’obtenir son diplôme pour accéder à la profession d’agent de sécurité privée ; PIRE! il avoue avoir été aidé par d’autres élèves du centre de formation, en regardant sur leur copie, pour pouvoir répondre aux questions de l’examen ;

 

Sanction du CNAPS ...pour une attitude en formation !

Le CNAPS considère qu’un agent de sécurité privée doit adopter un comportement de nature à ne pas porter atteinte à l’image de la profession, qu’en l’espèce, M. Y. a reconnu avoir fraudé pour obtenir son diplôme.

La commission considère que le comportement adopté par l’intéressé, lors de sa formation, est contraire à l’honneur et à la probité, et donc que cela est de nature à déconsidérer la profession d’agent de sécurité privée.

Ainsi,  Monsieur Y est reconnu comme ayant commis une violation caractérisée des dispositions de l’article R.631-5 du code de la sécurité intérieure :

R.631-5 du code la sécurité intérieure :
« Les acteurs de la sécurité privée s’interdisent, même en dehors de l’exercice de leur profession, tout acte, manœuvre ou comportement de nature à déconsidérer celle-ci »

 

BILAN POUR CET AGENT Y:

Une interdiction temporaire d’exercer de 24 (vingt-quatre) mois pour toutes les activités mentionnées à l’article L. 611-1 du code de la sécurité intérieure est prononcée à l’encontre de M. Y

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Antonio 18/02/2020 22:31

Balkany court toujours

gilles 19/02/2020 16:22

oui mais il n'est pas agent de sécurité!!!!!

gilles 18/02/2020 14:22

il faudrait revoir les tests d'évaluation de français et de math.
les "pré-requis" à l'entrée en formation

ADELAIDE 18/02/2020 13:58

Pour exercer le métier APS,nous devons être professionnels. La rigueur doit s'imposer. La compréhension de la langue est important, et nous voyons ça et la, des dérives, en particulier, en Guyane française, où la population étrangère avoisine les 40%.

Melody Laborde 18/02/2020 06:25

Si le cnaps commence à contrôler les ads/ssiap sur leur savoir parler et écrire ont va se retrouver sans agent surtout en arrière caisse.

jean 17/02/2020 08:18

quiz du centre de formation ? il y a bien des tests d'entrée, de toute façon c'est l'usage en cqp

Takaplu 17/02/2020 07:06

Pourquoi ne pas lui faire simplement suivre des cours de Français, et de repasser ensuite une formation Cqp Aps dans un centre .....sérieux ???
Pourquoi sanctionner, quelqu'un de bonne volonté, en le privant de travail pendant 2 ans, au lieu d'améliorer sa condition ??
Celui qui est à condamner et à interdire d'exercer 24 mois, c'est le centre de formation, qui ne pense qu'à encaisser ses 1200 ou 1300 Euros par stagiaires !!!
C'est le monde à l'envers , non ???

Juf 18/02/2020 08:50

Non, c'est trop facile, bientôt les étrangers etc on les verra plus à l'usine ni sur les chantiers ! Ils sont vigiles, bosses dans la téléphonie les magasins de fringues... Ras le bol de voir des gens qui parlent 3 mots de français et qui se retrouvent, grâce aux assistantes social et compagnie, dans des p'tits boulot tranquille.. Aujourd'hui quand tu t'appelle Mohammed t'as plus de facilité à trouver un taf peinard qu'un français ! Honteux !

Praetorian 17/02/2020 09:43

@Takaplu Certes, le centre est fautif, mais ça il faut pouvoir le prouver et la simple admission de l'agent n'en suffit pas.
D'un autre côté, il a admis avoir fraudé pour obtenir son diplôme. Il peut donc être heureux d'être seulement suspendu. Quand vous prétendez avoir un doctorat et on s'en rend compte que votre dissertation a été seulement "emprunté" de quelqu'un d'autre, on vous retire immédiatement votre licence.
Ergo: Cet agent est quelqu'un de malhonnête ET d'incompétent ( = son niveau ne correspond pas à celui requis), il est donc normal qu'il ne doit plus exercer. Vous connaissez certainement "qui vole un œuf, vole un bœuf"? Il va de même pour la fraude. Une "petite fraude", ça n'existe pas et en dit long sur sa mentalité.
Lui faire suivre des cours de Français .... c'est pareil, c'est à lui de faire ce processus, c'est pas à la profession de le "forcer".
Pas d'effort, pas d'investissement de sa personne PLUS une mauvaise intention ... et bien, je ne comprends pas comment vous arrivez à cautionner cela? Avec une mentalité pareil il faudrait peut-être que le CNAPS fasse aussi une petite visite "de courtoisie" chez vous?

Bernard 17/02/2020 00:44

Le retour des fautes d'orthographe =(

Takaplu 18/02/2020 04:54

De bon matin, tu es bien remonté....
Des propos de bleusaille juste au saut du lit ?
Jouer les vierges effarouchées me fait marrer, moi qui ai vu tant de pratiques illegales délirantes durant ces 20 ans... un peu comme la Sncf qui avait sous contrat une boite faisant travailler des sans-papiers comme agent de sécurité, tous employés par une tres grosse boite de sécu...
Je continue a dire que pour 14.000 euros, le centre ferme les yeux.
Ce sont donc eux les malhonnêtes et incompétents.
Cest donc bien le centre quil faut condamner, et, en l'espèce, son dirigeant en lui enlevant son agrément pendant 24 mois, avec un petit contrôle Urssaf et Fiscal a la clé.
En ce qui concerne l'individu, tu sais ce que jen pense... aider ces gars a trouver du boulot, est egalement, a travers la formation, un mission toute particuliere.
Sa demarche, aussi reprehensible, soit-elle, recèle quand meme a rentrer dans le monde du travail plutot que de travailler au black par une drs centaines de boites de sécu qui profite de ces gars.
J'ai souvent vu des profils comme cela, bien plus efficaces sur le terrain que les habituels bons a rien branleurs dans ce métier.
Ta derniere petite phrase nous a bien fait rire... quand tu auras piss. là où j'ai chi., tu pourra la ramener mon gars.
Je te souhaites bien du courage pour resister aux pieds au derrière qui t'attendent dans cette noble profession, rester humble, et on en reparlera dans 10 ans...

Ivan 18/02/2020 03:45

Toujours les mêmes

SIMO 17/02/2020 08:48

Buen que cela soit effectivement une atteinte a l'honneur et à l'image de marque du metier c'est quand meme bachz franchement la sanction surtout que le propre ministre de l'interieur est pas blanc comme neige non plus donc pourquoi pourbun estbpas pour l'autre

Rony86 17/02/2020 08:26

Pour loi le centre qui l'a formè... s'il a ete formé est responsable aussi..