Le blog de la sécurité privée

Une reconnaissance de vos années en sécurité privée ... pour devenir surveillant pénitencier ! (recrutement de 1000 surveillants !)

28 Mai 2020 , Rédigé par 83-629 Publié dans #actusecu

Pour une fois que vos années dans la sécurité privée pourrait être valorisées pour intégrer le ministère de la justice !
En effet, si vous avez  3 ans d’expérience minimums dans la sécurité... Vous pouvez choisir la reconnaissance des acquis d’expérience professionnelle (RAEP) à l’oral.


La présentation d’un dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle constitue l’épreuve d’admission. L’envoi de ce dossier ne vaut pas inscription au concours ! (Vous devez procéder à votre inscription sur le site : www.devenirsurveillant.fr ou adresser un dossier d’inscription au service de la direction interrégionale des services pénitentiaires dont vous dépendez -ne pas oublier de cocher la case RAEP-.

Vous devrez bien entendu passer le concours pour intégrer le ministère de la justice.

Télécharger le dossier RAEP ici: 

Télécharger le dossier RAEP

Recrutement de 1.000 surveillant(e)s au sein de l'administration pénitentiaire !

 

À partir du 2 juin 2020, les nouveaux candidats pourront s’inscrire au concours de surveillants pénitentiaires. 1000 postes sont à pourvoir dans cette nouvelle session de recrutement. 

Pour ce premier recrutement national d’affectation locale, l’administration pénitentiaire proposera trois régions: Auvergne Rhône-Alpes, Provence Alpes Côte d’Azur et le Grand Ouest

Pour la première fois, 150 postes sont ouverts dans le cadre d’un concours national à affectation locale (CNAL). Les épreuves auront lieu en septembre 2020 pour une entrée en école de l’administration pénitentiaire à compter de février et mars 2021.

Le recrutement par la voie de concours nationaux à affectation locale, garantira à celui qui emprunteras  ce chemin d’être affecté dans l’un des établissements du ressort pour lequel il aura concouru. L’agent devra rester dans l’établissement pendant une durée minimale de 6 ans. En contrepartie, il bénéficiera d’une prime de 8.000 euros, fractionnés en trois fois. 4 000 € à l’affectation. 1 000 € au terme des 3 ans.  3 000 € au terme des cinq années passées dans l’établissement.

Les établissements concernés sont les suivants : CP Aiton, CP Grenoble-Varces, MA Lyon Corbas, MA Saint-Etienne, CP Saint-Quentin-Fallavier CP Villefranche-sur-Saône Ma Grasse, CP Marseille, Ma Nice, CP Alençon-Condé-sur-Sarthe, CP Le Havre (CP= Centre Pénitentiaire/ MA= Maison d’Arrêt)

 

Profil

 

  • de nationalité française,
  • âgé de 18 ans minimum à 45 ans maximum au 1er janvier 2020,
  • titulaire du brevet des collèges,
  • en possession de vos droits civiques et d’un casier judiciaire vierge,
  • en situation régulière au regard du code du service national,
  • apte au travail de jour comme de nuit.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ameth mbodji 29/05/2020 16:36

Merci