Le blog de la sécurité privée

Sécurité Privée: Mandatée pour aller chercher et transporter des victimes de violences conjugales

7 Octobre 2020 , Rédigé par 83-629 Publié dans #Revue de Presse

Indre : trois étapes pour mettre les femmes battues à l'abri en deux heures

 

 

Une femme victime de violence "il faut qu'elle aie des réponses simples, actionnables dans l'urgence", insiste la procureure de Châteauroux Agnès Auboin.  Dans l'Indre, l'Etat, le parquet, les forces de l'ordre et les associations ont mis en forme leur collaboration. " On travaille sur la réactivité des acteurs" détaille Valérie Durand, déléguée à l'égalité hommes-femmes dans l'Indre. 

1
Donner l'alerte

Il s'agit soit d'un appel de la victime au "17", gendarmerie ou police, en cas de danger imminent. Soit d'un appel au 115, pour trouver un hébergement d'urgence en cas de fuite envisagée, soit d'un signalement d'un des services partenaires

 
2
Ouvrir le logement et prévenir les secours

C'est systématiquement via le 115, numéro composé par la victimes, les forces de l'ordre ou les partenaires qu'un logement va être ouvert. Désormais dans l'Indre, huit places d'urgences (avec possibilité d'accueil enfants) dédiées aux femmes victimes et deux places de logement ont été ouvertes et sont gérées par Solidarité accueil. Les hommes victimes seront aussi logés, en hôtel.

 
3
Transporter en sécurité dans les deux heures

Dispositif lancé en mai 2019, le "taxi sécurisé", assuré par la société "2 ailes sécurité" peut désormais intervenir en zone gendarmerie ou en zone police pour transporter une victime en sécurité. Le service de sécurité et les forces de l'ordre sont contactés par le "115", grâce à une ligne dédiée.  L'idée est de permettre une intervention dans les deux heures. Depuis le début de l'année 2020, une quinzaine de victimes a pu être transportée.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article