Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 13:36

Pièces à conviction. Euro 2016 : des failles dans l'embauche des agents de sécuritéPar Valerie KowalMis à jour le 08/06/2016 | 13:34 , publié le 08/06/2016 | 13:17Pour être embauché par une société de sécurité, il faut normalement être contrôlé par le Cnaps (Conseil national des activités privées de sécurité). Cet organisme public vérifie les identités judiciaires des candidats. Si quelqu'un est fiché par la police, il sera normalement écarté et n'obtiendra pas sa carte professionnelle.Peut-on contourner cette procédure ? Arnaud, le stagiaire de "Pièces à conviction", tente l'expérience. Il s'est procuré une vraie carte professionnelle. En quelques minutes, il parvient à se fabriquer un faux document : il lui suffit de changer le nom qui y est inscrit pour mettre le sien. Il décroche alors un rendez-vous dans une agence de sécurité et s'y présente avec sa carte falsifiée, un CV et des expériences professionnelles inventés de toutes pièces.Embauché avec une fausse carte professionnelleL'entretien est succinct et les vérifications inexistantes. Le responsable de l'agence de sécurité ne semble pas examiner avec attention le CV d'Arnaud… Quelques jours plus tard, avec sa fausse carte, Arnaud est embauché. Il peut désormais travailler sur l'Euro 2016. La société de sécurité n'a pas vérifié l'authenticité de sa carte professionnelle. Comment s'assurer que tous ceux qui travailleront dès le 10 juin sur les fan-zones ne sont pas inscrits au fichier des personnes recherchées ?Extrait de "Sécurité : faut-il avoir peur de l'Euro 2016 ?", à voir dans "Pièces à conviction" le 8 juin à partir de 23h20.

Partager cet article

commentaires

Loublanches 09/06/2016 21:50

Bonsoir
Je viens de voir le reportage de pièces à conviction en replay. Il est très intéressant sur bien des points mais affligeant sur d'autres. En effet, l'embauche d'un homme (journaliste donc non formé) avec un faux document trafiqué sur ordinateur par une société qui n'a pas fait de contrôle. J'espère que ce genre d'agissement est rare car ce n'est pas ainsi que l'image auprès du public et la confiance des pouvoirs publics arrivera. Soyons sérieux et faisons progresser le secteur d'activité dans le bon sens.
A bientôt

Gueguen 08/07/2016 20:36

Bonjour
Vous me faites rire.... Il y a pire comme dossiers mais cela vous ne le divulgué pas !

oli 09/06/2016 16:27

bonjours collegues ET ON EMMERDE DES GENS COMME MOI (CONNUS) POUR UN AJOUT DE CHIEN????????????? COMMENT LE CNAPS TRAVAILLE T IL???????etSURTOUT A QUOI SER IL???????