Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 00:41

La carte professionnelle n'es pas un filtre sans faille ... quelquefois la tentation est trop grande ...

Le ver était dans le fruit

 

Pendant plusieurs années, une organisation bien rodée entre cinq salariés de l’hypermarché Cora Andelnans a permis de faire sortir quantité d’objets de valeur.

 

Champagne, grands crus, bouteilles de château Yquem, mais aussi disques durs, DVD, téléphones haut de gamme, GPS, appareils photo… ont quitté les rayons en toute discrétion.

 

Il ressort de l’audience du tribunal de Belfort d’hier que Thomas, 29 ans, a été le principal instigateur des vols, dès 2006 reconnaît-il, avec une « intensification » durant l’année 2009. « J’avais besoin d’argent… ».

De l’argent, son petit commerce lui en a ramené : « 30.000 euros », reconnaît-il sans peine, grâce aux reventes à prix cassés sur internet. Davantage encore selon les enquêteurs.

 

Il a fait des émules auprès d’un autre salarié, Sébastien, 30 ans. Et lorsque trois vigiles du magasin, à tour de rôle, découvrent le trafic, les voleurs leur proposent tout simplement de s’associer.

Ainsi, David, 19 ans, Jean-Paul, 57 ans et Rémi, 31 ans, apprennent à « fermer les yeux et détourner les caméras pour ne pas filmer les vols » en échange de quelques cadeaux… sortis tout droit des rayons !

 

« Vous savez que le rôle d’un agent de sécurité, dans un magasin, c’est justement d’éviter les vols ! », tonne le président du tribunal, Edgard Pallières. Les trois ex-vigiles font profil bas. « Vous vous êtes fait acheter avec quelques objets alors que des sommes énormes ont été sorties du magasin… ».

 

http://www.estrepublicain.fr/territoire-de-belfort/2011/11/10/le-ver-etait-dans-le-fruit

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires

ZAPERA 14/11/2011 17:31



Je suis d'avis qu'un agent de sécurité soit protégé au niveau pénal lorsqu'il subi une agréssion verbale ou physique au meme titre qu'un fonctionnaire de police.


Donc si il n'est pas droit et honete, il doit etre puni pénalement et administrativement comme un fonctionnaire. On le fou en tole et on lui enlève son agrement à vie. En fonctionnant
ainsi nous arriverons à faire évoluer notre métier avec des professionnels.



83-629 15/11/2011 09:25



Il est prévu (éventuellement) lors de la refonte de la loi 83-629 en 2012, de peut-être un peu plus protégé "légalement" les agents de sécurité. A voir donc,



oli 13/11/2011 17:35



Du surcis, quelle rigolade, ça doit bien les faire rire...


Il faudrait mettre une peine generale et pour tout voleur d'agent de secuirte.


Par exemple : 10 ans pour un vol d'agent de securite incompréssible.



83-629 14/11/2011 13:51



Houlà, là c'est sévère me semble-til,


 


mais il existe des peines complémentaires, organisé par la loi 83-629, comme l'interdiction à vie d'être agent de sécurité ...



ZAPERA 12/11/2011 13:14



Se n'est pas du sursis qu'il fallait mais du ferme avec interdiction de travailler en sécurité à vie.



83-629 14/11/2011 13:49



Oui cela ternie de façon durable notre réputation ...