Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 07:00

Dans le cadre du plan national de lutte contre les cambriolages et les vols à mains armée, le ministère de l'intérieur veut développer le marquage "ADN".

 

 

Faciliter le recours en France aux dispositifs de marquage invisible (« ADN chimique »).

 

Des solutions techniques permettent aujourd’hui, en cas d’intrusion telle qu’un cambriolage ou d’un VMA, de déclencher, automatiquement ou non, l’aspersion d’un nuage inerte et inoffensif permettant le marquage invisible durable des personnes impliquées dans l’intrusion. Outre son caractère potentiellement dissuasif en cas d’avertissement, un tel dispositif facilitera la résolution des enquêtes judiciaires, s’agissant d’un type de délinquance répétitif. En effet, des dispositifs de lecture permettent d’établir un lien unique entre une micro-particule disposant d’une signature unique retrouvée sur un effet vestimentaire, les cheveux ou la peau d’une personne et le dispositif émetteur de l’aspersion.

 

Au terme de la concertation déjà engagée avec la CNIL, un cadre réglementaire sera adopté avant la fin de l’année.

 

Des contacts seront pris avec les représentants des professionnels, les assureurs et leurs groupements, les collectivités territoriales, les organismes consulaires et les ministères des finances d’une part, et de l’artisanat, du commerce et du tourisme d’autre part, pour :
• doter les services de police et de gendarmerie concernés en dispositifs de lecture ;
• alléger le coût d’investissement pour les commerçants souhaitant s’équiper de ces dispositifs.

 

Le principe:  

 

Un produit inodore et incolore est diffusé sur le lieu d'un cambriolage qui permet de marquer le ou les malfaiteurs. Le produit reste plusieurs semaines sur les vêtements et la peau, ce qui permet d'identifier les auteurs. Un dispositif qui existe depuis 1985 en Angleterre, et qui est en test seulement en France (notamment dans un centre commercial de Seine-Saint-Denis).

 

Un ADN dédié à un endroit précis

Alain Marcillac, en charge de la sécurité au Conseil de l'ordre des Pharmaciens, a testé le dispositif : « C’est un brouillard qui est pulvérisé. Si c’est un cambriolage ça se déclenche automatiquement ou si c’est un vol à main armée en appuyant sur un bouton. Le malfaiteur peut se faire contrôler par les forces de police. Avec un matériel très simple on peut savoir l’endroit où il a commis son méfait puisque l’ADN est dédié à un endroit, un magasin déterminé ».

 

 

Pour en savoir plus:


http://www.rmc.fr/info/524624/plan-cambriolage-vers-l-extension-marquage-adn/

 

http://www.smartwater.com/fr/fr_Communities/Products.html

Partager cet article

commentaires

selectadna France 09/10/2013 10:02


 


Je vous prie de trouver une présentation de la technologie de SelectaDNA™ pour lutter contre les braquages et les cambriolages en projetant de l’ADN SYNTHETIQUE INVISIBLE ET INDELEBILE sur les
individus. Cet ADN est détectable par des lampes à UV. Mais aussi en marquant les objets à vie de manière indélébile et invisible.


Déterminant dans la lutte contre les crimes et agressions, nous constatons une baisse de
85 % de braquages à partir du moment où nos diffuseurs sont installés dans les maisons et les magasins. Mais nous sommes aussi, efficaces, pour les populations les plus exposées face aux vols et
aux cambriolages.


Simple et facile à manier, la technologie de SelectaDNA™ peut être détecté par les forces de l’ordre (Police Nationale, Police Municipale, Gendarmerie) et ce dans des situations très variées :
contrôle routier, contrebande, attroupement, guet-apens, braquage, cambriolage, etc.


SELECTADNA FRANCE EST LA SEULE SOCIETE EN FRANCE QUI A ETE CHOISIE PAR LA SNCF POUR LE
MARQUAGE DES CABLES APRES AVOIR ETUDIER TOUTES LES SOCIETES DE MARQUAGE.


C’est pourquoi, je vous invite à venir découvrir plus en détails notre palette de services sur le site
de notre maison basée à Paris : www.selectadna.fr


 Pascal Kouppé


Directeur générale SelectraDNA FRANCE