Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 09:00

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les informations utiles à votre orientation, avec en bonus le témoignage d'un professionnel. Cette semaine, découvrez : agent de sûreté aéroportuaire.

 

Dans un aéroport, l’agent de sécurité est chargé d’assurer la sûreté des passagers sur l'aéroport.

Ses tâches sont réparties entre le contrôle des passagers et la vérification des bagages cabine et des effets personnels avec les scanners.

Il effectue également le contrôle des équipages, du personnel de l'aéroport quand il passe côté piste.

Son poste est au niveau des contrôles avant le passage en zone côté piste, ou dans les sas en cas de correspondances.

Le travail impose le port d’un uniforme et s’effectue en équipe, en horaires décalés y compris le week-end et les jours fériés.

Dans un aéroport comme Roissy Charles-de-Gaulle, les postes de contrôles peuvent vérifier jusqu’à 5000 personnes chaque jour.

Les différentes tâches sont :

- l’accueil des personnes

- la vérification des documents

- le positionnement des effets personnels sur le tapis de la machine à rayons-X

- le visionnage et la détection des objets et bagages aux rayons-X

- la palpation et le contrôle des personnes au magnétomètre

- la fouille des bagages

- l’application des procédures d’exploitation en cas de détection d'un objet interdit en cabine

Points forts

- Travailler dans l’environnement aéroportuaire

- Le contact avec un public multinational

- Diversité des missions en fonction des formations acquises

Formation

C’est un poste qui nécessite un badge aéroportuaire et des agréments particulier, délivré par le Procureur de la République et par le Préfet.

Les candidats doivent posséder obligatoirement le Certificat de qualification professionnelle d'Agent de Sûreté Aéroportuaire (CQP ASA) ainsi que la certification de l’ENAC.

Cette formation est dispensée dans des organismes conventionnés par la D.G.A.C.

Rémunération

1 500€ et 1 700€ brut sans les majorations.

Compétences

- Certificat de qualification professionnelle ASA

- Connaissance des procédures de sécurité

- Français courant et notions d’anglais

- Tests d’aptitude physique (station debout, vision des couleurs…)

- Capacité de travailler en équipe

Qualités bienvenues

Vous avez toujours aimé l’atmosphère des aéroports et vous aimez l’ordre. Vous êtes à la fois ferme et souple et vous savez vous imposer.

Vous êtes en outre doté de :

- Capacité de concentration et d’attention

- Curiosité et initiative

- Sens du Service

- Présentation soignée

- Rigueur et maîtrise de soi

Débouchés et évolution professionnelle

L’agent de sécurité peut grimper les échelons dans son entreprise de service, ou être amené à travailler dans des aéroports de plus grande fréquentation.

En transversal, il peut être recruté par toute entreprise ayant recours à un service de surveillance et sécurité.

Partager cet article

commentaires

Melinda0000 12/10/2016 19:00

Bonjour , je voudrais savoir si on a le double agrement dans un aeroport et til valable dans les autre (france )

JL 30/05/2014 13:17


David,


Tout est dans la manière dont on interprète les intensions de l’administrateur.


Certains des lecteurs du blog ne sont pas forcement aussi bien informés que d’autres. Il me semble qu’un des objectifs du blog est de mettre en avant tous les aspects de la sécurité à tous les
profiles de lecteurs. Il y a des agents qui ne savent peut être pas à quel point les missions de l’aéroportuaire sont diversifiées. Alors il est parfaitement normale que l'administrateur inclut
des articles d'informations qui pourraient les intéresser. Bien que vous savez éventuellement déjà tout ce qu'il y a connaitre de la sûreté aéroprtuaire il ne faut pas croire que tous les
articles qui figurent sur ce blog ont été écrit rien que pour vous.


Puis ce que je trouve intéressant dans l’article de presse est que nous pouvons constater qu’il ne s’agit pas que de faire mécaniquement de la sûreté aéroportuaire, mais d’activement mettre en
avant les valeurs du service offert par les agents. Comme il est dit dans l’article les agents sont de plus en plus recrutés autant pour leurs expériences commerciales et capacités de commication
avec le public que pour leurs habilitations d’agents. Nous pouvons donc effectivement dire que les contrôles ne se limitent plus qu’aux tapis à bagages. Désormais les agents contrôlent autant la
qualité de leur propre service que l’objectif même du service.


Je comprends, néanmoins, que quelqu’un d’essentiellement négatif dans sa façon d’être pourrait passer à côté des messages aussi positifs.


 


Bonne journée,

DavidB 30/05/2014 12:41


JL:  Merci je sais lire!
Je vois un article "d'information" repris par l'administrateur du Blog sans autre commentaire. Il est donc très clairement question d'un article d'information.
Il met en avant le titre  et le "points forts" avec ce qui pourrait passer pour une nouveauté alors que c'est déjà en place depuis de nombreuses années!
Pour sa défense il faut dire qu'en Haute-Savoie les Aéroports ne sont pas très courrants.  Donc je persiste! L'administrateur semble découvrir les choses en mettant en avant des "points
forts" et un titre qui sonne comme "une nouveauté".  Peut être bientôt un article "scoop" précisant que les agents doivent avoir une autorisation administrative pour exercer. :-)

JL 30/05/2014 12:13


Justement, très cher...


En bas de l'article affiché sur blog 83-629 vous trouverez le lien pour l'origine de l'article de presse.


Bonne lecture.


Cdlt,

DavidB 30/05/2014 11:31


JL: Prennez le temps de lire correctement et de comprendre.