Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 08:00

Pour pratiquer le métier d’agent de prévention et de sécurité, il est nécessaire d’avoir déjà eu une expérience concrète. Ainsi, grâce au CAP Agent de sécurité, vous pourrez justifier d’une expérience de terrain de deux ans. L’alternance est une obligation dans ce genre de formation, mais elle est avant tout une opportunité de taille qui permettra à votre projet professionnel de se développer comme vous l’espérez.

CAP Agent de sécurité en alternance

Le CAP Agent de sécurité, anciennement CAP APS (agent de prévention et de sécurité) est un diplôme d’état de niveau V se préparant sur 2 années consécutives. Il a pour objectif de vous former à devenir de futurs professionnels de la surveillance, du gardiennage et de la protection. De ce fait, vous préparerez plusieurs certifications et attestations qui vous permettront de devenir entre autres EPI (Équipier de Première Intervention) et SST (Sauveteur Secouriste du Travail). Vous passerez également le SSIAP pour devenir agent de sécurité incendie et serez initié aux exercices de premier secours en équipe (PSE 1).


Ainsi, à l’issue de ce diplôme, vous serez en mesure d’effectuer des missions de prévention et de dissuasion d’actes de délinquance, de prévoir et empêcher l’apparition de tout élément susceptible de perturber la sécurité d’autrui, et de veiller au maintien  et au respect des règles d’hygiène et de sécurité que l’on vous aura transmises. Vous serez également amené(e) à effectuer des gestes de premiers secours et à prendre en charge toute personne blessée ou en danger immédiat.

Puisqu’il s’agit d’un Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP), vous ne pourrez effectuer votre formation qu’à condition d’avoir signé un contrat d’apprentissage. Cependant, pensez tout de même à bien vous renseigner auprès de votre établissement.

 

+ d'informations:

http://www.alternance.com/cap/cap-agent-de-securite-en-alternance-296.php

 

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Formation
commenter cet article

commentaires

Yancoubou Traore 10/02/2016 18:02

Bjr

Yancoubou Traore 10/02/2016 18:02

Bjr

S 21/12/2012 09:32


Bonjour,


 


En réponse à la question de Naud, la position du CNAPS est claire. L'accueil en entreprise de stagiaires est tout à fait possible et non soumis à la détention d'une carte professionnelle.
Cependant, le CNAPS est très vigilant quant au fait que le stagiaire soit réellement en "posture de stagiaire". C'est à dire que sa présence ne doit pas être assimilée/interpretée comme active
dans l'entreprise (il n'a pas vocation à être opérationnel comme un agent) que ce soit par une activité, ou même par une tenue qui laisserai penser qu'il fait partie de l'entreprise... Le
stagiaire sera là pour accompagner, observer, questionner, mais surtout par pour être opérationnel par ses actes ou sa présence.


Bonne journée

83-629 21/12/2012 10:18



Oui en effet "S", pas besoin d'une carte professionnelle délivrée par le CNAPS ...


Par contre il y à une obligation de détenir une autorisation de stage du préfet de sont domicile ... qui doit être demandé 2 mois avant l'entrée en stage par courrier el LRAR, par le dirigeant de
l'entreprise "accueillante". DOnc si l'entreprise n'à pas fait cette démarche, il ne peut légalement accueillir ce stagiaire.


Conformément à l'article 4 du Décret n°2005-1122 du 6
septembre 2005:


Lorsque pour l'obtention de la certification professionnelle ou du certificat de qualification professionnelle une formation comportant un stage dans une entreprise mentionnée à
l'article 1er est dispensée, le dirigeant de l'entreprise adresse au préfet et, à Paris, au préfet de police, le nom du stagiaire, par lettre recommandée avec accusé de réception, deux mois avant
le début du stage, en vue de la réalisation d'une enquête administrative



Y 20/12/2012 15:35


Bonjour, en effet c'est navrant, a ce jour je connais une entreprise sur rennes qui prend des stagiaires et il ne rencontre aucun problème, cet employeur a juste l'obligation que ce stagiaire
soit encadré et qu'une convention de stage soit signé.


La peur a changé de camp depuis quelques mois et en dépit d'agent de contrôle d'une rare méconnaissance du terrain (je vais pas raconter le dernier contrôle sur rennes , il faudrait plutôt en
pleurer )  les entreprises se tiennent a carreaux


Entre nous cela m'étonne a peine de la boite (que vous nommez) que je connais aussi . Et soit c'est une grave méconnaissance de la loi mais en aucun cas cela peut être un refus de prendre un
stagiaire.soit c'est juste une peur du contrôle et donc cela peut cacher d'autres choses....


Bon courage pour retrouvez vos petits dans ce merdier....

NAUD 17/12/2012 14:29


Bonjour,


Mon fils est actuellement en première année de CAP d'Agent de Sécurité, Pour son premier stage, j'ai trouvé une entreprise de Gardiennage (STAFF SECURITE) pour ne pas la nommer, mais celle ci
refuse désormait de le prendre car il ne dispose pas ni de carte provisoire, ni de carte professionnelle (ce qui semble évident) - Quel texte de Loi a t-il court en ce moment en dehors d'essayer
de contacter les CNAPS de toute la France où les standard téléphonique sont systématiquement "OUT".


Merci de bien vouloir m'apporter une réponse.


Cordialement

83-629 21/12/2012 10:25



Bonjour,


vous pouvez lui dire qu'aucune carte provisoire/préalable n'es nécessaire.


Par contre une autorisation de la préfecture oui. Cette demande doit être adressé en préfecture, par l'entreprise accueillante.


Donc si il (l'entreprise) n'à pas fait cette démarche, au minimum 2 mois avant l'entrée en stage, il ne peut accueillir votre fils légalement Décret n°2005-1122 du 6
septembre 2005 article 4. ( sauf si l'entreprise le "plannifie" uniquement sur des missions de sécurité incendie: dans ce cas là, aucun besoin d'autorisation du préfet ou détention
de carte préalable.. et donc l'entrée en stage peut légalement ce faire demain !).


Donc pour vous la solution "dans l'urgence", c'est que l'entreprise accueillante le place sur des missions exclusive de sécurité incendie, qui ne nécessite aucunes autorisations de qui que ce
soit.