Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 07:00

Les centres-forts des transporteurs de fonds n'étaient pas réglementés. Chaque société  créait son propre centre-fort selon ses propres "pratiques" ou critèresde protection.

 

http://archisentissi.com/vo/photos/exterieurs-5-3.jpg

 

Maintenant, avec le Décret n° 2012-1110 du 1er octobre 2012, la protection des centres forts devient normalisée et imposée à toutes les sociétés de convoyeurs de fonds :

 

Les entreprises de transports de fonds équipent leurs locaux, si elles y stockent, manipulent ou traitent des fonds, bijoux ou métaux précieux, d'une zone sécurisée et d'un lieu sécurisé.


Le bâtiment (murs, fenêtres, toiture et portes) constituant le centre-fort est protégé contre l'accès non autorisé au moyen d'infrastructures, de systèmes et de matériaux anti-intrusion. Il est également doté de procédures d'accès pour les personnes et les véhicules.

 

Un arrêté du ministre de l'intérieur précise, dans les six mois suivant la date de publication du décret n° 2012-1110 du 1er octobre 2012 modifiant le décret du 28 avril 2000 susvisé,doit préciser les conditions de mise en oeuvre de ces dispositions.

Partager cet article

commentaires