Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 08:00

Les services du CNAPS disposeront de 22 à 29 implantations en France - les "CRAPS" ( et peut-être dans les DOM-COM):

- 1 par chef lieu de région avec un effectif moyens de 7 personnes/bureau

Dont 4 gros sites qui seront situés sur les départements 80, 19, 13 et 11.

Dont 15 sites avec un effectif réduit (3 personnes)

 

Il y aura au total 109 contrôleurs CNAPS ( recrutés à 50% dans les rangs de la police/gendarmerie, et à 50% par des personnes ayants des connaissances du milieu de la sécurité privée)

 

Il y aura un chef du bureau central de contrôle du CNAPS - qui lui aussi aura la capacité de "contrôle" (mais il sera plutot désigné lors de controles particulièrement sensibles).

 

Sous les ordres du chef du bureau central de contrôle, il y aura un contôleur central .

Celui-ci assurera, entre-autres, des missions de contrôle en tant que renfort et/ou expert spécialisé.

Il assurera notamment une "veille" internet afin de diligenter un éventuel contrôle ...

 

Ce contrôleur central devra être en capacité de répondre à toutes questions en provenance des contrôleurs régionaux, des entreprises de sécurité privée, des entreprises et des agents de sécurité privée en matière de réglementation et de méthodologie des contrôles.

 

 

 

Partager cet article

commentaires

anatole 15/11/2011 12:52



de quel procureur parlez-vous celui du lieu de commission de l'infraction?



83-629 16/11/2011 12:28



Oui tout à fait



anatole 15/11/2011 12:21



Au sein de chaque zone de défense, les préfets locaux, les procureurs, ex commissares du gouvernements, les représentants de l'ursaff, finiront bien par constituer un mini collége cnaps: à
chaque infraction, j'imagine mal rallonger le circuit par un passage au cnaps de Paris, non?



83-629 15/11/2011 12:28



Sur le terrain peut-être, mais ce qui est prévue: les contrôleurs du CRAPS remonte l'information au CNAPS , pour voir l'opportunité ou non d'un signalement au procureur.