Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 07:00

Après trois jours de garde à vue, un agent de sécurité toulousain de 23 ans, travaillant dans le métro a été remis en liberté, dimanche soir, après le vaste coup de filet opéré vendredi, en France, dans les milieux islamistes radicaux. Des arrestations à forte connotation politique après l'affaire Mohammed Merah, du nom de ce jihadiste qui a exécuté sept personnes à Toulouse et Montauban, entre le 11 et le 19 mars.

 

« Il est très choqué et vit un cauchemar. Il a été accusé à tort par une personne qui voulait visiblement se venger, témoigne la sœur du jeune homme libéré. Les policiers l'ont pris pour quelqu'un d'autre. Pendant trois jours, ils lui ont posé des questions, croyant avoir affaire à une tout autre personne. Il a été victime d'une dénonciation mensongère. »

 

 

Lire le reste de l'article: http://www.ladepeche.fr/article/2012/04/03/1322159-toulouse-filieres-islamistes-l-agent-de-securite-accuse-a-tort-libere.html

 

 

 

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires