Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 09:00
Les SMP sont-elles réellement une nouveauté ? un "mal" de notre temps ?
Cela me rappelle les "mercenaires Suisses" (combattants très réputés) qui vendaient leurs "services" au roi de France ...
D'ailleurs saviez-vous que la garde suisse pontificale est en fait constituée de "mercenaires" légaux par rapport au droit Suisse ?
La frontière entre des "employés" d'une SMP et des mercenaires est très mince, et avec beaucoup de nuances ... L'ONU aspire à un éclaircissement de la situation dans ce domaine, voire même à une "charte" ou à un "code des SMP" international.
Je vous laisse découvrir le communiqué d'experts au sein de l'ONU:
Extrait:
Le Groupe de travail des Nations Unies sur l'utilisation de mercenaires a mis en garde mardi contre une résurgence alarmante de l'usage de mercenaires dans les conflits armés à travers le monde.

 

Dans un rapport à l'Assemblée générale de l'ONU, le panel d'experts a également noté que les activités de plus en plus importantes des entreprises de sécurité privées représentent un problème est un défi grave pour les droits de l'homme qui nécessite une régulation internationale.

 

« Les entreprises militaires ou de sécurité privées dont les activités ne cessent de se développer, posent un certain nombre de défis. Le fait d'assurer la sécurité des populations est la responsabilité des Etats et la privatisation des tâches sécuritaires comporte des risques pour le respect des droits de l'homme, et il existe donc un besoin d'avoir des règles clairs », a expliqué Mme Patel.

 

L'experte indépendante de l'ONU estime que l'industrie militaire et de sécurité privée est en pleine croissance. Il est difficile d'évaluer la taille de ce secteur, qui représente entre 20 et 100 milliards de dollars par an, selon les estimations.

 

Mme Patel a salué tous les efforts de la part de gouvernements pour réguler les entreprises militaires et de sécurité privées, mais elle regrette qu'aucune solution n'ait été trouvée pour assurer une responsabilité complète pour éviter les violations des droits de l'homme.

 

Source

 

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=26787&Cr=mercenaires&Cr1=

Partager cet article

commentaires