Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 08:00

Acteurs majeurs des enjeux de la sécurité, l’Union des entreprises de Sécurité Privée et le Syndicat des Commissaires de la Police Nationale ont souhaité entreprendre une réflexion stratégique commune.

 

- Au plan sociétal : La population de la France est vieillissante, ce  qui va générer un besoin accru en sécurité.

- Au registre social : Faiblesse très française de la représentativité réduite des organisations syndicales.

 

http://usp-securite.org/squelettes/images/logo_usd.gif

 

Conséquences prévisibles pour les entreprises de sécurité privée:

- Recentrage du coeur de métier des forces de l'état, qui ouvrira certaines portes aux privés.

- Faire un principe du fait que la "répression" (coercition) est strictement du ressort des forces de l'état.

- Faire en sorte que la complémentaritépublic-privé se fasse dans de bonnes conditions

- Accès pour la sécurité privée aux données issues des technologies (fichiers et vidéoprotection) de manière très contrôlée

- Abandon du principe d'exclusivité des missions initiales de la loi 83-629 : pour pouvoir répondre à la demande des clients en leur apportant le conseil mais également les moyens.

- Developpement de l'activité "sécurité privée" en direction des personnes fragilisées par l'âge ou les difficultés diverses.

- Valorisation des agents, des compétences et des parcours

- intérêt de carrière stransversales entre les secteurs public et privé.

 

 

Télécharger le communiqué commun

Partager cet article

commentaires